À la découverte de la dermopigmentation correctrice

0

La technique de la dermopigmentation correctrice permet de redonner un aspect naturel à la peau et de restaurer une structure anatomique. Toutefois, ces reconstructions cutanées nécessitent des techniques spéciales et distinctes du tatouage et de la dermopigmentation classique.

L’objectif principal de la technique de dermopigmentation correctrice

Cette technique a pour objet de donner un résultat naturel qui fait entièrement illusion. Elle est recommandée pour rectifier une cicatrice et accorder un particulier appui au client afin qu’il retrouve confiance en soi. Par ailleurs, il est toujours possible de choisir son propre maquillage pour avoir des couleurs qui s’adaptent le mieux à la carnation de la peau.

Il faut noter que cette opération doit être effectuée sous des conditions d’hygiène strictes et demande un certain respect de règles en vigueur. Notons également que la cicatrice doit âgée de 8 mois au minimum avant d’être réparée. Ce genre de traitement ne s’adapte pas à une personne qui présente des troubles psycho ou atteinte d’une maladie virale évolutive. Une femme enceinte ne peut pas non plus recevoir ce traitement. Finalement, une pigmentation réparatrice doit être exécutée sur une peau saine et ne présentant aucune lésion. La dermopigmentation correctrice est aussi choisie pour recréer un mamelon suite à une mammectomie ou corriger une cicatrice suite à une intervention chirurgicale comme la césarienne. Elle peut aussi réparer des parties dépigmentées et un bec de lièvre.

En quoi consiste la dermopigmentation réparatrice ?

La pigmentation esthétique consiste surtout  à introduite des pigments dans le derme en utilisant un appareil électrique formé d’aiguilles stériles et à usage unique. Cette technique est réalisée sur les sourcils, les yeux, les lèvres, l’aréole mammaire et toute autre partie corps que vous souhaitez pigmenter. Avant de commencer la séance, le spécialiste réalise d’abord un dessin sur la zone concernée. Ensuite, un échange sur les attentes du client et sur sa physionomie a lieu pour une réalisation précise. Les pigments utilisés sont généralement sans risque, mais possèdent une durée limitée dans le temps. Il est alors conseillé de passer par des retouches pour un résultat durable. Très efficace, cette dermopigmentation est pratique pour estomper une cicatrice et pour arborer un effet maquillé proche du naturel. Grâce à cette méthode, avoir de nouveau confiance en soi devient simple.

Les moyens utilisés pour effectuer l’opération

Afin de partager des prestations répondant aux normes strictes de sécurité et d’hygiène, il est obligatoire d’utiliser seulement des matériaux de dernière génération en termes de micropigmentation. Cependant, les praticiens utilisent des dermographes à haute performance. Les pigments sont brevetés et fabriqués en France. Ils répondent à toutes les normes européennes. Les poudres colorantes sont quant à elles de grande pureté. Elles sont choisies rigoureusement et conditionnées dans un laboratoire sérieux. Toutes les teintes à appliquer sont étudiées afin de convenir à toutes les peaux existantes. Les aiguilles sont fines et composées de buses stériles et jetables. Ces dernières sont conçues à partir d’acier inoxydable. Elles sont importantes pour un tracé harmonieux.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Commentaires fermés