Conditions logistiques d’envoi de colis à l’étranger

0

L’emballage et l’étiquetage vise à protéger le transport des marchandises lors d’envoi de colis à l‘étranger. L’étiquetage répond à une présentation claire de vos produits, c’est-à-dire la marque, les attributs des marchandises, les informations d’usages, etc. Il s’inscrit également dans le cadre des besoins de logistique, notamment de suivi de livraison et d’identification.

Ce qu’il faut faire pour réussir l’envoi de colis à l’étranger

Personne n’aimerait apprendre que ses marchandises sont abîmées après l’envoi du colis à l’extérieur. Il est possible de réaliser une expédition sans encombre qui parvient bien à bon port grâce à un emballage solide et respectueux des normes en vigueur en matière de commerce international.

Commandez des palettes en bois pour garantir un bon emballage de vos colis. Contactez SPR, votre professionnel de vente de palette en bois à Blois (41), cela évite de prendre des risques pour vos marchandises. De plus cette matière naturelle est toujours traitée contre la pourriture et les insectes pour être résistante.

Blois (41) est une ville s’étirant le long de la Loire et qui tire son charme de ses constructions anciennes comme les cathédrales gothiques.

L’importance de l’emballage et de l’étiquetage

L’emballage est un élément très important dans l’envoi de colis à l’étranger et pour l’exportateur qui attend que sa marchandise arrive à bon port. S’il advenait des dommages lors de l’envoi, la réglementation sur les assurances des transports prévoit soit un remboursement de la marchandise, un remplacement gratuit des produits ou le transfert d’un avoir au client par le transporteur présumé responsable de la dégradation du colis.

L’armateur ou le transporteur peut se dégager de sa responsabilité en apportant des preuves sur la mauvaise qualité et l’inefficacité de l’emballage. L’exportateur ou l’expéditeur du colis en devient alors le fautif si ces éléments apportés sont probants. Il faut donc bien s’assurer que les marchandises d’un bon emballage avant leur expédition.

Il faut savoir faire le choix de ses palettes. Un emballage surdimensionné peut se bosseler, alors qu’un emballage trop réduit peut se déchirer facilement. Vous devez sélectionner une enveloppe et des palettes sur mesure pour votre envoi en tenant compte du contenu du paquet. Pour l’envoi de documents, des enveloppes en carton sont recommandées, ce qui n’est pas le cas pour l’emballage des clés ou des CD qui doit se faire avec des enveloppes à bulles.

L’exportateur doit connaitre les règles en vigueur du pays de destination pour s’assurer qu’elles n’interdisent pas certains matériaux. Il faut avant tout analyser les risques potentiels pour adapter l’emballage au regard du sinistre, de la perte, du vol, des intempéries, des chocs, du stockage extérieur, etc. En fonction de vos besoins, vous pourrez opter pour la caisse pleine, la caisse à claire-voie, la caisse carton ou autre type d’emballage.

 Il ne faut pas hésiter à regrouper plusieurs colis dans un seul envoi de manutention autant que cela est possible pour réduire au maximum les risques de perte ou de vol. L’assurance des envois de marchandises est une priorité à ne jamais écarter.

Le marquage des colis se fait avec des symboles qui dépendent de la nature du produit et des contraintes qui ne peuvent être appliquées à la marchandise, notamment le gerbage, le renversement ou la manutention brusque. Il faut éviter d’appliquer un marquage s’il ne correspond pas à une contrainte réelle. Cela entraine un coût supplémentaire qui alourdit les frais de transport.

Les principes pour votre étiquetage

L’étiquetage, considéré comme un outil commercial important, ne doit pas être pris à la légère par l’expéditeur. Obligatoire et réglementaire, il permet de communiquer des informations aux consommateurs sur le colis (nom du produit, ingrédients, quantité, etc.) et sur son état sanitaire et nutritionnel. Il existe des réglementations pour l’étiquetage au même titre que pour l’emballage. L’étiquetage doit comprendre trois indications essentielles, c’est-à-dire :

  • L’Identité du produit qui doit clairement révéler le nom usuel du produit correspondant à son nom générique ou à sa fonction
  • La quantité nette de la marchandise
  • Le nom et l’établissement principal du fournisseur
Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire