Comment sécuriser sa piscine ?

0

Depuis quelques années, les propriétaires de piscines sont obligés de sécuriser leur bassin par des clôtures, des volets roulants électriques ou des alarmes. Un choix facile qui dépend à la fois du budget et du goût de chacun, mais qui demande réflexion compte tenu du nombre de produits proposés sur le marché. A titre d’exemple, si l’on opte pour une alarme, il faudra choisir entre la périmétrique et celle à détection d’immersion. Petit tour d’horizon des différentes possibilités.

164

Les différents types d’alarmes

Les alarmes doivent avant tout « détecter toute intrusion, chute ou immersion, notamment celles d’enfants de moins de 5 ans dans la zone de protection ». Celles à détection périmétrique se composent de quatre bornes à infrarouges positionnées autour de la piscine, ce qui permet de réagir vite ; en effet, il est inutile d’attendre une chute dans l’eau : la sirène se déclenche au moindre passage dans le périmètre. Sur le même principe, des alarmes parlantes existent vous informant à chaque intrusion dans le périmètre que vous avez défini. Un gros point positif lorsque l’on est en présence d’enfants.

L’alarme à détection d’immersion s’installe dans l’eau. Elle se déclenche à partir de six kilos (le poids moyen d’un enfant de 5 mois) dès qu’elle perçoit un mouvement et a l’avantage d’être moins chère.

Les autres solutionscloture-piscine-beethoven-vue2

Volets roulants et barrières sont également envisageables ou peuvent être couplés avec des alarmes. L’avantage est surtout esthétique. Le volet conviendra surtout aux piscines qui ne reçoivent pas d’enfants mais son prix est très elevé. La clôture quant à elle, même si elle se présente aujourd’hui sous diverses formes et couleurs, est de moins en moins choisie par les propriétaires de piscine qui regrettent l’effet qu’elle peut avoir sur un jardin.

Les règles à respectergm07

Quel que soit le système choisi, il doit pouvoir fonctionner en permanence (y compris en cas d’absence), résister à des températures variant de +70° à -25° et si possible disposer d’une alarme. Pour les prix, sachez que vous en aurez en moyenne pour 650 à 3000€ selon son esthétisme (plus elle est invisible et plus elle sera chère).

L’inconvénient de ce type de sécurité est que l’alarme peut se déclencher à tout moment et est déconseillée si vous possédez des animaux domestiques. De plus, elles ne sont pas fiables comme les barrières, que vous n’aurez pas besoin de changer tous les trois ou quatre ans… La majorité des détenteurs d’alarme de piscine préfèrent généralement doubler la sécurité par une bâche ou une couverture d’hiver qui permet d’éviter que l’alarme ne se déclenche lorsqu’il y a beaucoup de vent.

La plupart des alarmes immergées sont compatibles avec des volets roulants, puisqu’elles se positionnent sous la margelle.

 

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire