Comment poser un volet roulant ?

1

Les volets roulants sont parfaits tant du plan esthétique que du plan thermique. En effet, ils offrent de bons rendus et comme ils promettent de profiter d’un bon niveau de confort thermique et acoustique, ils sont de plus en plus encourus. Focus sur l’installation de ces volets peu ordinaires.

Pose d’un volet roulant en aluminium

Les volets roulants en aluminium promettent de décorer la façade ou le toit avec une touche chic. L’aluminium promet notamment un rendu de choix et comme le matériau est plutôt malléable, sa pose est assez aisée. Il convient de rappeler que ce type de fenêtre peut être installé autant dans le neuf qu’en rénovation. Toutefois, il revient plus aisé de le poser dans le neuf puisqu’il s’intègre directement à la maçonnerie. Pour ceux qui craignent de ne pas le poser comme il le faut, il parait plus sage de demander conseils auprès de professionnels en la matière et de faire appel à des installateurs professionnels. Bien évidemment, il est de rigueur de demander à disposer d’un devis travaux avant la pose des dits volets et de leurs motorisations (si besoin).

Dans la majorité des cas, une fois que le cadre est en place, l’installateur procède à la fixation des fenêtres dans la maçonnerie. Pour ce faire, ils percent les coulisses avec une mèche à métaux avant de les assembler au coffre. Une fois que c’est fait, il suffit d’installer le volet roulant en veillant à ce qu’aucun des côtés ne laisse échapper de l’air. En effet, les pourtours devront être colmatés pour permettre une bonne isolation thermique et acoustique.

Pose d’un volet roulant en PVC

Le volet roulant en PVC est nettement moins cher à l’achat par rapport au volet en aluminium alors qu’il promet les mêmes avantages. Il se pose aussi bien dans le neuf qu’en rénovation et s’adapte aisément à tous les types de structure. L’idéal est de l’inclure à la maçonnerie de manière à ne pas créer de nouvelles ouvertures une fois le bâti achevé. Il faudra en premier lieu percer le coffre pour y laisser passer le câble qui viendra apporter de l’électricité au volet et ainsi lui permettre de s’ouvrir et de se fermer via une télécommande. Une fois que c’est fait, il convient de visser le coffre et une cornière qui viendra maintenir le volet roulant. Enfin, une fois que les fils sont placés, il faudra faire quelques essais avant de fixer définitivement le coffre et le volet, car une fois mis en place, le volet va durer pendant des années alors des dysfonctionnements ou des défauts de pose ne seront pas permis.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Un commentaire

  1. Avatar

    Certes, l’article date d’il y a pas mal de temps de mais il cette astuce sur la pose de volet roulant est encore d’actualité. Alors merci bien

Laissez un commentaire