Comment obtenir un prêt sans CDI ?

0

Le CDI semble être le parfait sésame pour décrocher un prêt immobilier. Pourtant, s’il est un critère particulièrement rassurant pour les banques, il n’est pas obligatoire. L’emprunteur doit cependant être capable de démontrer que son dossier est solide auprès des banques pour décrocher un prêt à un taux intéressant.

Une demande de prêt plus complexe

Alors que le marché immobilier est saturé dans certaines villes et que les biens partent à une vitesse folle, on imagine que les dossiers les plus solides et les plus faciles à traiter, car répondant aux attentes exactes de certaines banques, obtiennent plus facilement leur prêt personnel. Que ceux qui n’ont pas le fameux contrat à durée indéterminée se rassurent, il est possible de faire sans et de mener à bien un projet immobilier. L’objectif est de démontrer que, sans ce contrat de travail, vous avez la capacité de rembourser vos mensualités d’emprunt en respectant le taux d’endettement préconisé. Aussi, les professions libérales, les travailleurs indépendants, intérimaires ou CDD, peuvent parfaitement monter un dossier crédible et solide. En fonction de votre statut, des documents supplémentaires vous seront demandés : • Pour un CDD : trois ans de contrats renouvelés pour juger de vos périodes travaillées, si elles sont espacées dans le temps (mauvais signe) ou rapprochées dans le temps. • Entrepreneurs : les bilans comptables des trois dernières années pour étudier la bonne santé de votre entreprise. • Professions libérales : deux ans d’ancienneté dans votre profession • Intérimaires : presque deux ans de contrat

Un apport personnel déterminant

Votre profession n’est pas le seul critère sur lesquels s’attardent les banques. Un apport personnel est lui aussi un facteur déterminant dans la validation du dossier. Vous ne pouvez pas vous permettre de faire l’impasse dessus et, à la différence d’un emprunteur au CDI bien installé, il sera attendu de votre part un apport bien plus conséquent. À vous de faire cet effort financier et de trouver les fonds nécessaires pour rendre votre demande de prêt plus efficace.

Faire appel à un courtier immobilier

Avant de vous lancer dans la chasse au prêt personnel, la simulation de prêt immobilier en ligne peut, dans un premier temps, vous donner un aperçu de votre situation. Les primo accédants, qui se lancent pour la première fois dans l’univers du prêt, peuvent faire appel à un courtier immobilier. Ce dernier, en plus de chercher le meilleur taux pour ses clients, sera plus expérimenté pour défendre un dossier auprès des banques. Et vous guider sur les justificatifs à fournir, sur les conditions du prêt, notamment sur la durée du crédit et de ses mensualités. Le courtier, en tant qu’intermédiaire vous conseillera sur les taux variables, les taux capé, l’assurance crédit, et bien d’autres propositions que les banques ne manqueront pas de faire si elles jugent votre dossier plus délicat. Si votre situation professionnelle influence les modalités de remboursement de prêt, elle n’est en aucun cas un frein à l’accès à la propriété. Les prêts aidés sont eux aussi à envisager pour vous permettre de vous lancer dans un projet immobilier.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire