Ces nouvelles auto-écoles qui révolutionnent le marché

0

La France compte 37 professions réglementées. Parmi elles, les auto-écoles, dont on ne cesse de parler depuis quelques mois. Jugées trop chères, elles sont dans le collimateur du gouvernement qui tente en même temps de réformer l’examen de conduite. Des mesures qui ne suffisent pas aux plus impatients, de jeunes entrepreneurs qui souhaitent démocratiser le permis de conduire.

auto-ecole

Simplicité et prix attractifs

ornikarAlexandre Chartier et Benjamin Gaignault, 50 ans à eux deux, peuvent se targuer d’avoir déjà figuré en une du New York Times.
La raison ? Ils ont eu une idée très séduisante, s’attaquer au marché des auto-écoles avec leur société Ornikar. Chez Ornikar, le code et les vingt heures de conduite obligatoires ne sont plus facturées 1200€, la moyenne en France, mais 700€. Un montant rendu possible grâce à internet.

Désormais, l’apprentissage du code de la route se passe en ligne et à l’aide d’un petit livret d’exercices. Nul besoin d’engager des professeurs, les économies réalisées servent immédiatement les clients. En ce qui concerne la conduite, là encore l’entreprise fait preuve d’idée en faisant appel à des moniteurs indépendants qui disposent de leur propre véhicule. Le candidat découvre sur internet leur planning, choisit son horaire mais aussi le lieu du cours. En effet, il est possible de géolocaliser tout ce petit monde pour plus de confort, d’économie et de possibilités.

Dans certaines villes, obtenir une heure de conduite peut parfois s’avérer un véritable casse-tête. C’est donc une véritable révolution qui est en train de se jouer dans le monde des auto-écoles, et elle ne plait pas à tout le monde !

La démocratisation de nouvelles méthodes

La pilule est en effet difficile à avaler pour les 12.000 auto-écoles « traditionnelles », déjà accusées de pratiques douteuses depuis des années. Prix pas affichés, prestations facturées du simple au double sans raison en fonction des départements, conditions d’examen très variables… Le permis de conduire est devenu un casse-tête pour les quelques 900.000 candidats qui le passent pour la première fois chaque année. A

lors pendant que les syndicats d’auto-écoles tentent d’empêcher Ornikar d’obtenir l’agrément auprès de la préfecture de Paris, les clients, eux, cherchent sur internet des solutions pour dépenser moins et gagner du temps. Ainsi, trouver une auto-école de qualité et à des prix corrects n’est plus impossible grâce au site « une auto-école » qui répertorie des centaines d’établissements sérieux partout en France et donnent les conseils essentiels pour ne pas se faire avoir et réussir son examen. On y suit aussi l’actualité des réformes, de quoi passer plus sereinement son permis de conduire.

Ces méthodes sont sur le point de révolutionner le marché, rassurant les déçus du système actuel et proposant les mêmes chances à tous !

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Chef de projet Marketing Freelance, je m'occupe de projets multimédias et intervient dans la mise en place de campagnes marketing chez mes clients.

Laissez un commentaire