Le fiasco de HomeJoy, le uber du ménage à domicile

0

Homejoy faisait partie de ces grands uber révolutionnaires du ménage à domicile. Atteignant son apogée en 2013, Homejoy jouait avec perfection son rôle d’intermédiaire entre les clients et les employés à domicile, mais n’ayant pas pris attention à consolider ses bases, Homejoy ne tarda pas à faire face à un fiasco total.

Entreprise florissante

Leader dans son domaine, Homejoy a vite attiré l’attention des investisseurs, car elle semblait fort prometteuse. Homejoy avait des antennes dans près de 30 villes à travers le monde, dont New York et Los Angeles. Dans son ascension, l’entreprise avait embauché de nombreux cadres compétents et très connus. En seulement un an, le nombre d’employé au sein de l’entreprise s’est vu multiplié par cinq. Avec un capital de 40 millions de dollars, ses investisseurs ne s’attendaient pas à une chute aussi imminente après seulement deux années d’activité.

Problèmes judiciaires

homejoyBien que la version officielle des fondateurs concernant la fermeture soit l’absence d’investisseurs, d’autres facettes de l’histoire virent peu à peu le jour. Il s’agit entre autres de quelques poursuites judiciaires qui avaient fortement affecté le bon fonctionnement de l’entreprise. Ces poursuites, parait-il, étaient liées à la maltraitance de ses employés En effet, nombreuses sont les femmes de ménage qui se plaignaient des horaires de travail. D’après Adora Cheung, ces nombreuses charges auraient été la raison du recul des investisseurs.

Des raisons bien plus compliquées

L’histoire ne s’arrête pas seulement aux poursuites judiciaires. En effet, d’après le récit de quelques employés, Homejoy faisait face à des difficultés plus graves. Ces problèmes étaient surtout liés à une mauvaise gestion interne. Les rumeurs disent que quelques mois avant sa fermeture, l’entreprise faisait face à de graves difficultés financières, les clients se faisaient de plus en plus rares, mais aussi, certains employés préféraient négocier directement avec leurs employeurs. Mis à part ses engrenages internes, Homejoy dépensait également une somme colossale pour l’expansion internationale.

Une piètre gestion de l’entreprise

L’idée de révolutionner le ménage à domicile comme a pu le faire Dweho en son temps en se positionnant spécialiste du ménage sur Internet, fut certes une idée brillante, mais les dirigeants avaient beaucoup de mal à gérer les activités de l’entreprise. Pour attirer la clientèle, mais aussi pour rivaliser contre les concurrents, l’entreprise a fait appel au service de Groupon. Et pourtant, les bons vendus sur le site ne permettaient malheureusement pas l’acquisition de nouveaux clients. Malgré cela, Homejoy ne voulait pas perdre face contre ces rivaux et décida de remonter la pente en faisant de nombreuses autres super promotions.

Insatisfaction de la clientèle

Face à ses efforts, Homejoy avait toujours du mal à tenir sa tête hors de l’eau. En effet, mis à part le problème de fidélisation de la clientèle, certains clients ont commencé à se plaindre de la mauvaise qualité du service ainsi que de son instabilité. Pour régler ce problème, Homejoy essaya de motiver ses employés de différentes façons, mais en vain. Cette insatisfaction fut alors l’un des coups fatals pour Homejoy car les clients fidèles se raréfiaient à vue d’œil.
Pour couronner le tout, chaque contrat de nettoyage n’était pas du tout rentable. Avec tous ses problèmes, l’entreprise était vouée à l’échec et n’avait plus d’autres choix que de fermer pour de bon ses

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire