Tout savoir sur les formules de débarras

0

Projet de déménagement ou de rénovation ? Faire appel à une entreprise de débarras est la meilleure option, pour gagner du temps mais aussi pour travailler avec des professionnels. En plus de la rapidité et l’efficacité, une prestation de débarras peut être gratuite, voire indemnisée. Les détails sur ces concepts de tarification d’un débarras d’appartement.

Qu’est-ce que le débarras gratuit ?

Suite à une demande de devis de débarras, un professionnel peut effectuer une première visite chez son client. Celle-ci aura pour but de voir en détails les éléments à récupérer. À l’issue de cette visite, l’expert son client dressent la liste précise des objets et meubles concernés par le projet. Conjointement, les deux parties peuvent d’ores et déjà établir la valeur vénale de ces affaires.

Pour le débarras complet d’un appartement, il est important de prendre en compte les éléments stockés dans les greniers, ou les caves, dans le cas d’une maison. C’est en effet dans ces endroits que se cachent de vrais trésors ! Un œil averti du professionnel saura les détecter immédiatement. En effet, ce dernier collabore généralement avec des brocanteurs, des antiquaires ou des salles de ventes pour la valorisation du patrimoine de son client.

Le professionnel valorise chacun des objets et meubles du client, afin d’identifier les gains potentiels de revente. Une fois cette estimation réalisée, le particulier est libre d’en faire ce qu’il souhaite : vendre, conserver ou tout simplement en déduire des frais de débarras. Si le montant total de la valorisation est équivalent aux frais de l’intervention, le particulier bénéficie d’un débarras gratuit.

Voici une liste non-exhaustive d’éléments qui peuvent permettre de bénéficier de ce forfait :

  • Les meubles anciens ;
  • Les verreries (lustre en cristal, verres en cristal de marque…) ;
  • Tout ce qui est horlogerie ;
  • Les sculptures en marbre, en bronze…

Le débarras facturé

Un débarras est dit facturé ou payant, lorsque la valeur totale des objets récupérés ne couvre pas la totalité des frais d’intervention. Qu’il s’agisse de débarras de maisons, d’appartement, de garde-meubles, de cave, de greniers ou de locaux professionnels, le mode de calcul appliqué reste le même. Les entreprises de débarras facturent généralement l’excédent au mètre cube.

Que l’intervention soit payante, ne change pas les étapes de l’intervention :

  1. Le tri, qui consiste à distinguer les affaires à récupérer de ceux que le client veut conserver et réutilisables, des documents importants…
  2. Le transport et la manutention, qui consiste à l’enlèvement des encombrants, le déblaiement ou encore le débroussaillage des déchets pour les acheminer vers une brocante ou une déchetterie. Certaines entreprises incluent même la mise en déchetterie, qui est l’évacuation et le dépôt des objets dans les centres de tri.

Le débarras indemnisé ou valorisé

Le débarras valorisé est le plus apprécié des clients, du fait qu’en plus de libérer de l’espace dans leur maison, ils obtiennent une certaine somme d’argent. Cela est possible dans le cas où les bibelots, meubles ou autres éléments à récupérer ont une valeur supérieure, aux frais du débarras, toutes les missions comprises dont la main d’œuvre, le stationnement, le transport, le carburant, l’assurance, la déchetterie ou tout autre frais.

Après estimation, l’entreprise paie la différence au client.

Les objets à forte valeur lors d’un débarras

Le recyclage est désormais au cœur de toutes les préoccupations. Dans cette optique, le rachat des meubles anciens, les objets de brocante ou les collections s’inscrit dans les nouvelles tendances.  

Outre ces objets considérés comme « de qualité », ils sont de plus en plus nombreux à donner une seconde vie aux équipements comme les tondeuses, les motoculteurs ou d’autres matériels de loisir. Revendre ce type d’équipement permet ainsi d’obtenir une déduction non-négligeable. 







A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire