Réservez votre circuit privé à destination de Denpasar pour des vacances hors du communs

0

Il est impensable de passer sur l’île de Bali sans faire un détour par sa capitale : Denpasar. La ville est riche culture, car elle allie la tradition à la modernité. Autrefois, elle fut également considérée comme la capitale de Badung. D’ailleurs, cette dernière renferme la majeure partie de l’histoire de Bali. Vers le début des années 60, le pays commence à apercevoir une évolution avec la mise en place du premier aéroport. Ensuite, les premiers hôtels ont fait leur apparition et le tourisme a commencé à se promouvoir.

La ville de nos jours

Elle est située au sud de l’île et se trouve ornée de végétation. Cette métropole compte des milliers d’habitants et se place actuellement comme le centre économique et gouvernemental de Bali. Loin des grandes villes occidentales, le pays a su garder son identité à travers les bâtiments typiques. C’est le cas au niveau des banques ou des centres commerciaux qui possèdent une architecture purement balinaise. Vous pouvez visiter lotusvoyages.ch pour votre circuit privé Bali.

La ville se construit autour des différents temples hindouistes. À cela s’ajoutent les petits villages regroupés entre eux avec les quartiers familiaux. L’économie fulgurante se fait voir à travers les séries de boutiques et de marchés.

Toute la culture du pays est aussi visible auprès du musée de Bali. Les objets typiques de chaque ville y sont exposés. Par exemple, on y retrouve des costumes et des armes qui sont devenus célèbres grâce à la ville d’Ubud. On y retrouve aussi des sculptures en bois qui datent de plusieurs années.

Les caractéristiques de Denpasar

Le soir, la ville s’anime avec son marché nocturne. Bien sûr il y a moins de monde, mais les rues sont quand même remplies de piétons et marchands en tout genre. De jour comme de nuit, les touristes peuvent assister à diverses représentations un petit peu partout dans le village. Comme la danse du Bari ou celle du Kecak.

Les bijoux et les tissus balinais sont aussi les deux choses qui sont très appréciées par les étrangers. Les bazars et les commerces de rues en proposent pour tous les goûts. Par exemple, la rue de Jalan Sulawesi est particulièrement visitée pour ce genre de chose.

Pour les passionnés d’histoire, la ville ouvre grand la porte de ses différents musées comme celui de Puri Lukisan, celui de Neka et d’Ubud.

Gastronomie du village

On y retrouve l’incontournable plat national : le nazigoreng. Il est fait à base de riz sauté et de légume. Le tout assaisonné de la traditionnelle sauce soja appelée kecap manis.

Les satés ou brochettes sont aussi très appréciés par les habitants et les visiteurs. Elle peut être à base de poulet, de poisson, de viande de porc ou de bœuf. Le plat est servi avec de la sauce aux cacahuètes.

Le lontong et le gado gado se retrouve souvent au menu. Le premier n’est autre que du riz cuit que l’on présente dans une feuille de banane. La deuxième recette est un mélange de légumes cuits agrémentés de sauce aux cacahuètes.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire