Région sud du Sri Lanka : les immanquables

0

Pour un premier voyage au Sri Lanka, nous vous suggérons de partir vers la côte sud. Elle concentre les plus beaux endroits à visiter comme les parcs nationaux et réserves naturelles qui font la réputation du pays. Quant à la beauté de ses plages et la richesse de ses fonds marins, le mot sérendipité y prend tout son sens.

Pour rappel, il y a de cela 13 ans (26 décembre 2004), le Sri Lanka a été ravagé par un tsunami. En plus des dégâts humains et matériels, les préjudices écologiques étaient aussi considérables. Les Sri Lankais pansent encore, aujourd’hui, leur blessure tandis que la nature s’est complètement reconstituée. Voici un petit aperçu des principales attractions sur cette côte sud du Sri Lanka.

La ville balnéaire de Bentota

La plupart des voyageurs choisissent de terminer leur séjour à Bentota. On y trouve une large gamme d’hébergements (du basique au tout confort), des bars et nombreux restaurants proposant de la cuisine du monde, mais aussi locale.

Au niveau de la distraction, toutes les activités nautiques sont possibles à savoir le canoë, la planche à voile, le ski nautique, la plongée, le snorkeling, mais aussi les soties en bateau le long du fleuve Bentota Ganga. La végétation ainsi que la flore sur les rives sont riches et variées, ce qui promet une belle promenade pour les amoureux de la nature. Vous pouvez également y pratiquer la pêche, les poissons y sont abondants.

Pour être plus près des habitants locaux, un tour au marché d’Aluthgama vous permettra de découvrir leur quotidien ainsi que les saveurs du pays.

La ferme d’élevage de tortues de Kosgoda

Si vous souhaitez rencontrer différentes espèces de tortues de mer, le Sri Lanka est la bonne adresse. Il existe 7 espèces de tortues marines au monde dont 5 sont présentes sur l’île. Durant votre séjour, vous aurez l’opportunité de rencontrer des tortues vertes, caouannes, luths, imbriquée et olivâtre que ce soit le temps d’un snorkeling, d’une plongée ou d’une visite au refuge «Kosgoda Turtle Hatchery».

 

Il s’agit d’une association qui soigne des tortues blessées, récupère les œufs sur la plage ou vendus aux marchés pour les mettre dans un enclos et les relâcher par la suite. Vous aurez la chance d’assister à ce merveilleux spectacle lors de votre visite.

Galle et son fort classé patrimoine mondial par l’UNESCO

Le charme de Galle réside dans l’architecture de ses bâtiments. Les fortifications et le style Vauban vous feront voyager dans le temps. À peine entré dans la ville, vous serez surpris par son imposant fort hollandais datant du 17e siècle. Après cette visite, faites un petit tour au National Maritime Museum. Avant de vous ressourcer le temps d’une excursion nature dans la réserve forestière de Kottawa, parcourez les rues étroites de cet ancien quartier colonial que le temps a rattrapé. Vous trouverez des mosquées, mais aussi des églises, des cafés et des commerces.

Unawatuna pour une ambiance locale

C’est un charmant petit village très apprécié pour son côté animé. Il y a des bars, des restaurants et des boutiques le long de la plage. A l’autre extrémité, vous trouverez le port des pêcheurs, là-bas au moins c’est très calme et idéal pour prendre des photos. Dans l’eau, plusieurs bateaux attendent les touristes pour des balades en mer, faire de la plongée en masque-tuba et plongée en bouteille.

Mirissa pour tous les plaisirs balnéaires

Cette ville a la réputation d’être très animée le soir et d’attirer de nombreux touristes pour des activités nautiques comme le Kitesurf, la pêche en haute mer, la plongée, l’observation de crocodiles, d’oiseaux et de baleines. Si cette dernière vous tente, choisissez un équipage qui travaille avec les organismes de protection des fonds marins et notamment de ces cétacés.  

 

Il vous dévoilera tout ce qu’il y a à savoir sur les baleines, mais vous montrera également à quelle distance les observer afin de respecter leur équilibre.

Tallala, l’une des plus belles plages du Sri Lanka

Souvent déserte et longue de près de 3 km (formant une anse), la plage Tallala est un coin paradisiaque. Toute construction à moins de 100 m de la plage y est interdite. Ainsi, la seule attraction possible est la baignade, la promenade le long de la plage et le spectacle du coucher de soleil que l’on peut admirer depuis la falaise.

Les pêcheurs d’Ahangama

Ce village est à 15 min de Mirissa et d’Unawatuna. Le long des rives, les fameux pêcheurs sur échasse sont présents matin et soir. Pour rencontrer et photographier de vrais pêcheurs, il faut s’y rendre entre 6 et 8 h du matin. Ceux que vous apercevrez le soir vers 17 h ne sont là que pour les touristes et les séances photo seraient payantes.

Hikkaduwa pour une ambiance hippie chic

Fréquentée par les Hippies depuis les années 70, Hikkaduwa est la plus branchée et abordable station balnéaire au Sri Lanka. La ville dispose de plusieurs plages dont quelques-unes sont de parfaits spots de surf. Elle abrite un parc national marin. C’est d’ailleurs le meilleur endroit de l’île pour faire de la plongée et du snorkeling.

Tangalla et ses plages sauvages

Le mot d’ordre dans cette petite ville est la tranquillité.  Ses plages sont souvent désertes et longues de plusieurs kilomètres. En plus de la baignade, vous pouvez y faire de la plongée sous-marine ou de l’observation de tortues de mer. Les vertes et les luths sont les plus répertoriées et la saison des pontes est entre avril et septembre.

Les parcs nationaux et réserves naturelles

  • Yala National Park

C’est le parc le plus touristique de l’île. La haute saison est comprise entre décembre et février. Si l’Afrique a des Big Five, le Sri Lanka aussi a les siens comme le léopard (importante population à Yala), l’éléphant, le buffle, les ours paresseux et les crocodiles. Yala abrite tous ces animaux en plus des 200 espèces d’oiseaux, des singes et bien d’autres encore.

  • Sanctuaire ornithologique de Bundala

L’intérêt de la visite se repose sur la possibilité d’observer des oiseaux migrateurs en provenance d’Europe (pluviers siffleurs, sternes, etc.) en particulier entre septembre et mars. Par contre, on y trouve toute l’année près de 350 flamants roses, de nombreux autres oiseaux, des crocodiles, des tortues et des éléphants.

  • Udawalawe national park

C’est le meilleur endroit pour rencontrer des éléphants sauvages. Vous y trouverez également des buffles, des crocodiles, des paons et aussi quelque 200 espèces d’oiseaux.

  • La forêt vierge de Sinharaja (UNESCO)

Cette réserve forestière doit son titre de patrimoine mondial aux nombreuses plantes médicinales et espèces animales endémiques qu’elle abrite. C’est également le paradis des ornithologues : on y trouve presque la totalité des oiseaux endémiques du Sri Lanka.

Pour mieux profiter de vos vacances, listez vos envies et concevez avec un expert local votre voyage au Sri Lanka.

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire