Réforme des rythmes scolaires : quelles sont les modalités d’application ?

0

Le 24 janvier 2013 a été publié un décret portant réforme des rythmes scolaires. Ledit texte favorablement accueilli par la plupart des villes françaises a pour principal objectif la favorisation de la réussite de tous les écoliers en garantissant un meilleur apprentissage.  Si on s’en tient aux vœux de plus de 4000 communes, ce nouveau dispositif devrait connaitre un début de mise en œuvre au cours du calendrier 2013. En effet, aux dires des responsables du comité du suivi installé par le ministre Vincent Peillon, la majorité des villes de France désire voir appliquer cette nouvelle mesure avant le calendrier 2014. Et pour que les choses puissent se dérouler de cette manière, il y a des dispositifs d’accompagnement prévus par l’Etat. La lecture de cet article permettra d’en savoir davantage sur les modalités d’application du décret relatif à la réforme des rythmes scolaires.

Manif

Des aides prévues pour les villes

La mise en place du décret portant réforme des rythmes scolaires qui pourrait se faire bien avant le calendrier scolaire 2013/2014 (ce qui impactera nécessairement les dates des vacances scolaires 2014) va s’accompagner d’aides financières en faveur des communes. Ainsi, les villes qui auront opté pour une mise en œuvre de cette nouvelle mesure en 2013 devraient recevoir une aide estimée à 103 euros par enfant pour certaines. Pour  celles qui sont en difficulté, ce montant pourrait avoisiner les 143 euros par enfant. Selon une annonce du ministère de l’éducation nationale faite lundi, les villes vont recevoir deux formes d’aides pour le financement de cette réforme des rythmes scolaires. Dans un premier temps, le fond d’amorçage d’une valeur de 250 millions d’euros devrait être débloqué par l’Etat  pour soutenir les communes. Chaque ville va recevoir grâce à ce fond, environ 50 euros auxquels devront s’ajouter 40 euros pour les communes éligibles au titre de la dotation de la solidarité urbaine.

La mise en œuvre de la réforme au plan des enseignements

L’objectif poursuivi par le gouvernement à travers le décret de réforme des rythmes scolaires  est de relever le taux de réussite dans le préscolaire et le scolaire. Cela dit, en termes pratique, il y aura un changement au niveau de la répartition des heures de classe sur la semaine.  La journée de classe s’en trouvera donc allégée pour les écoliers qui pourront mieux assimiler les leçons. En effet, avec cette nouvelle mesure les séquences d’enseignement vont être programmées à des heures où les enfants sont plus disposés à la réflexion. De plus, les écoliers auront plus de temps pour participer à des activités artistiques, culturelles et sportives pour développer de manière plus harmonieuse leur curiosité intellectuelle.

Alors ? Pour ou contre la réforme des rythmes scolaires ?

Partager.

A propos de l'auteur

Blogueur passionné, je m'intéresse à toute l'actualité politique en France et à l'international.

Laissez un commentaire