Qu’en est-il réellement des vrais geeks ?

0

Si 30 ans plus tôt, le terme geek était fortement péjoratif, dans les années 2000, c’est devenu un terme qu’il fallait s’adapter. Pour l’image du grand public, un geek est souvent accro du jeu vidéo ; quelqu’un de peu social qui est excessif dans sa passion et ne sait pas bien ce qu’il fait. Pourtant, une personne qui passe ses heures à progresser dans sa discipline sportive n’est jamais critiquée. 

Ainsi, il est clair que le grand public se trompe. Un geek n’est pas forcément un accro du jeu vidéo. D’ailleurs à l’époque où les premiers geeks historiques sont apparus, il n’y avait guère de jeux vidéos…

Qu’est-ce qu’un geek et d’où vient le terme ?

La définition d’un geek est assez difficile, car de nombreux avis se divergent sur le sujet. Concernant le terme, il a été manipulé et repris ces dernières années qu’il en a été retiré de son entité initiale.

Dans son ensemble, un geek est une personne qui dispose de fortes connaissances dans un ou plusieurs domaines tels que les nouvelles technologies ; l’informatique ; la science-fiction ; ou encore les jeux vidéos… Lorsqu’un geek est submergé dans sa passion, cela peut lui amener à affecter sa vie sociale. C’est pour cela que de nombreuses personnes qualifient le geek d’asocial. 

Ainsi, l’absurdité de la désignation du mot geek vient d’abord de ses origines. Lorsque nous faisons une recherche sur le terme dans Larousse, le terme signifie « fou de » ; et sur oxford, il est défini comme quelqu’un de passionné, obsessionnel, mais qui n’est pas à la mode et est socialement inadaptée.

Étymologiquement, le terme geek vient du vieil anglais « geck » qui signifie fou, racine que l’on retrouve dans la langue allemande avec le mot « gek » qui signifie fou, idiot.

De ce fait, le terme geek était donc depuis son origine un terme négatif. Un terme que l’on utilise pour insulter les passions de ces êtres obsessionnelles ; idiots et asociaux. Pour creuser le sujet, veuillez visiter un sitegeek.

Qui sont les geeks ?

Effectivement, un geek est un hyper passionné, mais est-ce qu’il est obsessionnel ? Dans notre vie actuelle, lorsque nous sommes passionnés de jeu vidéo, on nous considère comme obsessionnels, mais lorsque nous aimons la littérature, on nous considère comme un équilibré.

 Le regard que porte la société sur les geeks reste donc dédaignant et cela rappelle que certaines passions sont estimées plus convenables que d’autres. Le geek est donc fou d’aimer ce qu’il aime. Le geek est fou de collectionner les BD ; fou de ne pas s’intéresser à sa façon de s’habiller ; fou de passer des heures devant un écran pour jouer à un jeu qui nécessite d’intégrer des contraintes, il est fou de ne pas être comme tout le monde.

En fait, tout cela reste néanmoins obscur, car actuellement, les geeks sont désormais respectables ; cools ; eux qui étaient tant critiqués à l’époque ne sont plus considérés comme des fous et sont devenus des figures de mode ; des personnes intelligentes et pertinentes. Ils comprennent et maitrisent les nouvelles technologies ; dirigent les entreprises les plus puissantes du monde (google ; Microsoft ; Apple, etc.). Ils font le monde moderne. Une nouvelle fois, si vous êtes un passionné, n’hésitez pas à consulter un sitegeek.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire