Quand prévoir un ramonage de sa cheminée ?

0

Le ramonage d’une cheminée vise à éliminer toutes les traces de cendre et de dépôts de suie dans le conduit d’évacuation de fumée. Même si l’arrêté municipal ou préfectoral exige la réalisation de cette opération, il est nécessaire de la faire périodiquement pour l’entretien de l’installation. Retrouvez ici les propositions pour les périodes idéales pour le nettoyage de cheminée.

Le ramonage obligatoire

Le ramonage d’un conduit d’évacuation de fumée est une opération obligatoire qui doit être assurée par un professionnel.Il permet à toute la famille d’éviter l’incendie de la cheminée et de résoudre le problème d’intoxication à certains gaz polluants.

Les lois concernant le nettoyage de cheminée sont fixées par l’arrêtée mis en place par le préfet ou par le responsable à la municipalité et elles peuvent être consultées auprès de la mairie.L’assainissement idéal se fait annuellement, mais certaines réglementations communales l’imposent à 2 fois par an.

La loi sanitaire départementale oblige le nettoyage de chauffage à 2 fois par an, même si les règlements varient d’une commune à une autre. L’obligation d’entretien annuel diminue à une fois par an si le propriétaire n’utilise que des combustibles gazeux.

Le non-respect de ces réglementations expose le propriétaire à une amende forfaitaire qui peut atteindre environ475 euros.Le professionnel lui remet une certification prouvant que les opérations de ramonage ont été réalisées avec succès.

cheminée

Le ramonage au quotidien, le faire soi-même

À part le ramonage réalisé par un professionnel, vivement recommandé durant le mois de septembre au mois de novembre, une maintenance périodique doit se faire de la part du résident.

Le nettoyage d’un conduit d’évacuation de fumée peut être réalisé par le propriétaire lui-même au quotidien.En se munissant d’un kit complet comprenant une perche, une bâche, une balayette, un aspirateur et une brosse spéciale, il peut effectuer la tâche de manière régulière.

L’utilisation de ces matériels spécifiques nécessite un minimum de connaissance puisqu’il faut monter le hérisson, gratter les parois de la cheminée et frotter scrupuleusement la vitre ainsi que l’intérieur du chauffage.

Il se peut que l’utilisation du savon ou d’un papier journal soit utile pour ramoner la vitre. C’est le cas si le chauffage utilise des combustibles comme le fioul, le gaz ou encore le bois. Cet entretien régulier permet à une cheminée de bien chauffer et d’optimiser le confort.

Attention ! L’opération réalisée par soi-même ne possède aucune valeur légale bien qu’elle soit bien réalisée. Seul un ramoneur agréé peut délivrer un certificat !

Les responsables du ramonage, les obligations du propriétaire et du locataire

D’une manière générale, un propriétaire n’est pas tenu responsable de l’entretien et du ramonage de cheminée. Il ne prend en compte que la réparation en cas de besoin et les frais de réparation sont à sa charge selon le contrat de bail.

Le locataire est donc le premier responsable de la bonne maintenance de tous les équipements qu’il utilise, y compris la cheminée et la chaudière. Pour tout entretien, il prend en charge les frais de maintenance annuelle.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire