Protéger la forêt par la prévention des incendies

0

Les incendies ont été très cruels ces derniers mois sur le territoire français notamment en Corse et dans le sud métropolitaine où plusieurs milliers d’hectares ont fondu en 2017. Alors que l’homme est responsable de 9 incendies sur 10, il semble capital pour préserver la nature de savoir comment éviter le déclenchement d’incendies de forêt. Thomas Curt, directeur de recherche IRSTEA atteste au micro du Figaro qu’il faut développer « la culture de la prévention et du risque incendie par les personnes ».

Prudence sur les feux et barbecues

Faire un feu pour brûler des déchets verts dans son jardin ne pose en général pas de souci et pourtant cela peut conduire à un départ d’incendie. C’est pareil pour les feux de camp ou les barbecues, la prudence est de mise surtout dans les secteurs à risque et lors des périodes critiques. L’été, quand la végétation est sèche, il faut bannir tout feu. En hiver, il faut prendre des précautions pour bien limiter les risques en démarquant l’espace et en ayant un apport d’eau suffisant pour éteindre un possible départ d’incendie. Pour le barbecue, avoir de l’eau pour l’éteindre est aussi un bon moyen de ne pas faire de bêtises. Il faut aussi qu’il soit bien stable pour éviter qu’il ne tombe par terre et enflamme l’herbe. Enfin, quel que soit le feu, il faut le surveiller et toujours anticiper le pire.

Ne pas jeter de déchets : mégots ou bouteilles en verre

Si la pollution par les déchets n’est pas une bonne chose pour la planète, certains déchets sont pires car ils peuvent déclencher des feux. C’est le cas des mégots et des bouteilles en verre. Jeter son mégot est absolument à bannir et peut conduire à une amende de 135 euros. Quarante pourcent des départs de feu dans le Var l’ont été à cause de cigarettes ou mégots ce qui montre bien qu’un petit geste anodin peut avoir de lourdes conséquences. Les hectares de forêts disparues cet été en sont une bien triste image de cette réalité.

Débroussailler et entretenir son jardin

Un autre point est de débroussailler ses champs et d’entretenir son jardin mais aussi signaler à la mairie les zones à risque pour que celle-ci prennent les dispositions nécessaires.

Pour éviter la propagation, il faut rompre les continuités, en hauteur comme en largeur. Le but est de limiter le feu et de favoriser l’action des pompiers. Couper les arbustes sous les arbres, bien élaguer les branches qui dépassent ou encore supprimer la litière sèche autour des résidences sont des actions à mener pour le bien de tous. Rappelons que cela peut préserver une maison du désastre mais aussi et surtout sauver des vies.

En plus de l’enjeu moral, le code forestier est clair sur ces points. Il faut aussi respecter une bande de 200 mètres autour des secteurs exposés aux risques d’incendie de forêt. Cela concerne les entreprises, les administrations mais aussi les particuliers qui doivent débroussailler correctement.

Ces actions citoyennes sont simples et permettent de limiter les risques de nuire à la Terre. Préserver les espaces verts est un enjeu capital en ces temps d’urbanisation à outrance alors il convient de respecter ces 3 grands aspects pour tout simplement respecter la nature.

Partager.

A propos de l'auteur

Mode, people, immobilier, finance sont des domaines qu'Erwan aborde régulièrement sur Mopcom.

Commentaires fermés