Les métiers les plus sollicités dans le domaine de l’optique

0

Plus de 65% des Français portent des équipements de correction de vision tels que les lunettes ou les lentilles de façon permanente ou temporaire. En parallèle, l’utilisation de l’optique dans de nombreux instruments dans le domaine tel que le biomédical, la photographie, l’astronomie et d’autres technologies de pointe n’est pas négligeable. Ainsi, le spécialiste en optique peut choisir parmi deux carrières bien distinctes : fabrication et distribution des équipements d’optique, recherche et développement en physique.

Opticien-lunetier

Être opticien-lunetier est un métier en pleine croissance en France. Accessible avec un BTS optique-lunetterie, ce métier conduit à un poste multidisciplinaire. L’opticien interprète et analyse les prescriptions d’un ophtalmologue pour conseiller ensuite son client et concevoir pour lui un matériel de vision adapté à ses problèmes et à sa morphologie. Il est possible de travailler à son compte ou d’être salarié. En étant employé le salaire est confortable et l’emploi est sûr. De plus, les horaires peuvent être aménagés quand le nombre d’employés est conséquent. Pour une personne qui crée son entreprise, les revenus sont plus aléatoires mais posséder son propre magasin d’optique peut-être très lucratif.

opticien

Optométriste

En plus de la capacité à concevoir et à ajuster les équipements adéquats pour chaque patient, l’optométriste est capable de mesurer les défauts de vision. C’est l’évolution logique du métier d’opticien, accessible avec une Licence Pro en optométrie.

Monteur-vendeur en optique

Poste recherché par les jeunes en quête d’un premier emploi. Les employeurs des magasins sont beaucoup plus enthousiasmés à engager ces titulaires d’un Bac Pro Optique pour les envoyer ensuite en formation pour une promotion interne.

Technicien en optique

Travaillant dans la plupart des cas dans des PME sous-traitants ou dans les ateliers des grandes entreprises, les techniciens en optique trouvent également des débouchés dans des laboratoires de recherche et de développement. Ce métier est accessible à partir d’un Bac +2.

Source : Lexpress

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Mode, people, immobilier, finance sont des domaines qu'Erwan aborde régulièrement sur Mopcom.

Laissez un commentaire