Location saisonnière : comment éviter les arnaques !

0

Bientôt l’été, il est temps de penser à réserver afin de passer de bonnes vacances. Vous optez pour une location, bonne idée ! À condition d’éviter certains pièges.

Du dédommagement à la plainte

Le marché de la location saisonnière fonctionne très bien. Problème, les annonces mensongères, fausses agences et autres usurpations d’identité se multiplient, au grand dam des vacanciers qui ne savent plus vers qui se tourner pour organiser leur séjour dans de bonnes conditions. D’après les associations de consommateurs, ce sont les annonces mensongères qui sont en tête des motifs de litige. Le bon réflexe, c’est de tomber sur une annonce à priori très alléchante tout en activant une petite sonnette d’alarme dans sa tête, juste de quoi vérifier les informations avant de s’engager. Si c’est trop tard, des solutions existent.

Si le loueur ou le particulier a menti dans le descriptif de son bien, veillez à réunir un maximum de preuves qui iront dans votre sens : vidéo, témoignages, photos. Première étape, demander directement un dédommagement, par lettre recommandée avec accusé de réception.

Cette méthode ne donne rien, place à la justice. Un professionnel ou un particulier qui mentirait sur les qualités essentielles du bien qu’il met en location s’expose à une lourde amende pouvant aller jusqu’à 3 750 €. Il faut dire que cet acte s’apparente à une pratique commerciale trompeuse, ou simplement de la publicité mensongère.

Le dernier recours est de porter plainte en contactant le Procureur de la République du tribunal de grande instance du lieu de location, lui seul pourra décider d’aller plus loin.

Les principes à suivre

Dans la mesure du possible, soyez vigilant face à une annonce trop belle pour être vraie. Les prix qui défient toute concurrence cachent toujours quelque chose.

De même, attention aux faux locataires ! Ceux-ci réservent un logement en envoyant, souvent depuis l’étranger, une somme supérieure à celle convenue. Ils demandent alors à se faire rembourser le trop-perçu, mais cette fois-ci sur un compte français ! Malheureusement, le délai de rétractation est plus long pour annuler les virements internationaux. Les escrocs annulent alors leur paiement et ont déjà touché le vôtre !

Enfin, n’acceptez pas de payer hors d’un site sécurisé. Vérifiez toujours l’agence sur Infogreffe.

 

 

 

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire