Les principes de base en matière d’élagage

0

Votre arbre est-il encombré par tout un tas de branches partant dans tous les sens ? Dans ce cas là, il faut les supprimer à tout prix pour favoriser son plein épanouissement. Mais attention, il s’agit d’une opération délicate qui ne se fait pas sur un coup de tête. Cela nécessite une petite étude au préalable concernant sa faisabilité, le moment propice pour s’y mettre, les matériaux adéquats, la technique à adopter. En effet, tous ces détails comptent ! Et le mieux c’est de laisser un élagueur professionnel s’en charger. Pour vous renseigner davantage sur cette pratique, découvrez, ci-après, quelques informations de base en termes d’élagage.

Quelle est la nuance entre taille et élagage ?

Ces deux mots « taille » et « élagage » peuvent porter à confusion et sont, la plupart du temps, considérés comme « du pareil au même ». Certes, tous-deux consistent en la coupe d’une ou plusieurs branches d’un arbre ou arbuste. Cependant, il y a une petite nuance entre ces deux pratiques. La taille désigne surtout l’ébranchage ayant pour but de donner ou de conserver la forme de la plante. Quant à l’élagage, il est pratiqué dans le cadre de l’entretien des arbres optimisant leur santé et épanouissement. Outre, la taille fait référence à une plantation de plus petite envergure telle qu’un jardin, contrairement à l’élagage qui peut concerner une immense forêt peuplée de grands arbres.

Dans quelles circonstances doit-on procéder a l’élagage d’un arbre ?

On doit se débarrasser d’un ou des branches d’un arbre pour diverses raisons. D’abord, lorsque celles-ci sont mortes, elles doivent être éliminées. En dehors du fait qu’elles ruinent l’esthétique de l’arbre, elles représentent également un danger potentiel pour l’entourage car risquent de tomber à tout moment.

Ensuite, il faut également enlever les branches malades pour éviter la contamination des parties saines de l’arbre. Il en est de même pour celles qui sont cassées ou abîmées car elles représentent une porte d’entrée pour diverses maladies et infections.

Puis, on doit procéder à l’élagage pour des raisons de sécurité. Cela concerne les arbres majestueux à proximité d’une habitation ou des lignes électriques.

Par ailleurs, la loi exige l’élagage de tout arbre dont les rameaux empiètent sur la propriété du voisin. Cela relève de la responsabilité de la personne, chez qui  est enracinée la plante en question.

En outre, il existe des signes qui montrent qu’un arbre a besoin d’être élagué. Ces signes proviennent du végétal lui-même et il faut savoir les observer. On peut citer, par exemple, l’abondance des bois morts sur l’arbre, ou la mauvaise qualité et l’extrême rareté de la production de fruits, ou encore, la fragilité des branches naissantes, etc. Evidemment, inutile de se précipiter à couper ! Dans ces cas là, il est fortement conseillé de faire appel à cet élagueur professionnel en Aveyron. Son diagnostic ainsi que son savoir-faire sont indispensables pour garantir une meilleure santé à l’arbre. En d’autre terme, il joue le rôle de médecin pour la plante.

Quelle est la période propice pour l’ébranchage?

La période idéale pour l’élagage dépend, en grande partie, de l’essence de l’arbre. Certains sont, de préférence, ébranchés en pleine saison froide ; tandis que d’autres sont favorables à une taille douce en été. Mais de manière générale, l’élagage des arbres se pratique entre la fin de l’automne et le début du printemps. Au cours de cette période, l’ossature de la plante n’est plus cachée par le feuillage et peut être facilement taillée. Aussi, la fraîcheur du temps permet de réduire le risque de contamination des blessures de l’élagage. Seulement, il faut éviter d’élaguer lors des jours de gel. 

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire