Le métier de community manager

0

Avec l’évolution d’Internet, du web 2.0 et des nouvelles technologies apparaissent en masse de nouveaux métiers, tel que celui de Community Manager.
Quel est son rôle ? Qui est-il ? D’où vient-il ? Dans quel but intervient-il et par quels moyens ?

community-managerLe community manager (souvent abrégé CM) ou gestionnaire de communauté est responsable du développement de la notoriété de la marque qui l’emploie sur le web. Pour cela, il cherche à renforcer de la cohésion de la communauté, il accompagne le développement technique et fonctionnel de la plateforme, et son travail peut se compléter par des compétences propres au métier de trafic analyser ou de chef de projet fonctionnel.
Le CM est donc en charge de l’animation et de la fédération d’une communauté internaute pour le compte d’une entreprise via les plateformes Internet autour de pôles d’intérêts communs (marques, produits…).
Son métier est lié au Web 2.0, ce qui en fait un métier évolutif. Il doit, en plus d’animer, faire respecter les règles éthiques de la communauté et apporter de l’information aux membres de sa communauté. Son but est de faire produire du contenu par les internautes, de telle sorte que la présence de la marque employeur se développe sur Internet. Le cœur de cette profession réside donc dans l’échange et les interactions avec les internautes.

Le community manager est curieux et dynamique, il sait innover et se montrer diplomate afin d’animer et modérer sa communauté, notamment par le biais des thématiques fédérant sa communauté, l’emploi du jargon, des codes et des bonnes pratiques. Il possède de grandes qualités en communication ainsi qu’une grande patience, car il est sans cesse sollicité, tant en interne qu’en externe.
S’adaptant facilement et à l’aise à l’écrit comme à l’oral, il est en contact autant avec les internautes qu’avec les différents acteurs de l’entreprise : direction technique, direction marketing…
Avec l’entreprise, le CM doit être en mesure d’effectuer des reportings, qui synthétisent le résultat de ses analyses.

cm-webParce qu’il connait la blogosphère, les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+, MySpace…) et communautaires (YouTube, Viadeo…), les outils de mesure de l’e-réputation ainsi que les forums… et qu’il maîtrise les techniques de veille et de recherche d’information, il est une force de proposition pour l’évolution du contenu du site qu’il gère (rubriques, thématiques, visuels), les objectifs et la plateforme technique elle-même (ergonomie).

Par conséquent, ses tâches sont multiples et il doit, en plus d’être affirmé, être très polyvalent. Devant parfois organiser des événements on-line comme off-line pour sa communauté, il possède un fort potentiel de mobilisation des acteurs et partenaires.

Il existe en France plusieurs parcours pour accéder à ce métier : une licence professionnelle enseignée à l’université de Nantes1 et accessible au niveau bac+2, des formations universitaires de Bac+2 à Bac+5 en sciences humaines (arts, histoire, lettres, sociologie…) complétées par une spécialisation en communication en ligne ou des formations dispensées par les Ecoles de commerce, IEP (toutes deux avec une spécialisation en communication on-line) et par les écoles spécialisées en communication, journalisme, relations publiques et mercatique (CELSA, ECS, EFAP, ISCOM, INSEEC, ISTC, ISERP, ISC…).

Quelques liens intéressants :

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Chef de projet Marketing Freelance, je m'occupe de projets multimédias et intervient dans la mise en place de campagnes marketing chez mes clients.

Laissez un commentaire