La psychologie de la mode vestimentaire

0

« Ce que tu portes reflète la façon de te présenter au monde, surtout aujourd’hui, les contacts se font vite. La mode, c’est un langage. »

Telle est la fameuse citation de la créatrice la plus iconique de la mode, Muccia Prada. Les vêtements que vous portez révèlent votre personnalité, étant riches en signification. Dans votre choix de mode vestimentaire, que vous misiez sur la simplicité ou sur la fioriture, vous dites tout sur votre conception de vous et de la vie à vos entourages. Henri Michaux le confirme : « Le vêtement est une conception de soi que l’on porte sur soi. » Dans cet article, nous mettons au point les grandes tendances de mode vestimentaire ; nous passerons en revue leurs significations les plus profondes et absconses.

Le noir, vous en raffolez ?

Accentuer l’élégance par excellence de votre silhouette, tel est votre point de mire en portant du noir. Être féru de noir laisse entendre que vous avez de l’appétence pour l’efficacité. Cette couleur exhibe aussi votre désir d’être toujours maître de toutes les situations auxquelles vous faites face. Puisque le noir est indémodable, le porter ne vous met jamais hors tendance.

Pourtant, les vêtements noirs révèlent que vous vous identifiez à l’introversion. Vous vous croyez le centre du monde, étant en quelque sorte égocentrique. Au pire, le fait que vous portez du noir incite les gens à interpréter que vous accordez une valeur excessive à votre propre personne, signifiant ainsi que vous êtes égotiste. « Le noir est le refuge de la couleur », souligne Gaston Bachelard. Ce qui pourrait sous-entendre que vous ne dévoilez à personne vos émotions. Vous manigancez. Le noir se présente comme un signe révélateur d’un profond problème psychologique. Porter des vêtements noirs peut indiquer aussi que vous êtes de plus en plus méfiant envers les autres, mais avez plutôt une confiance outrée en vous.

Fashion victim, l’êtes-vous ?

Vous identifiez-vous à l’univers des fashions victims ? On vous qualifie d’à la pointe de la mode. Ce qui implique que vous êtes au top niveau dans le domaine de la mode. Vous avez le nez sur les nouvelles tendances qui sont en vogue. Extraverti, ouverte d’esprit, adorable : voilà tout ce que vous êtes. En étant fashion victim, vous aspirez à ce que vous soyez en butte à tous les regards. Vous adoptez un look star, portant des vêtements de luxe et les changent de jour en jour.

Pourtant, il se peut que vous dépassiez les frontières. En effet, vous aurez tendance à devenir roi ou reine des « fashionstas » ou des « fashions addict ». Au pire, vous passerez pour un ou une « fashionizer ». Dans ce cas, vous n’êtes plus accro aux tendances de la mode, mais plutôt à la création des nouveaux styles très audaces, ne respectant pas le code vestimentaire. In fine, le shopping devient votre seconde nature que vous ne pourriez jamais passer outre. Être fashion victim affine votre touche d’élégance, mais vous plongera dans un pur et dur handicap psychologique. Cela voudra dire que vous n’avez aucunement confiance en vous. Gare alors à cette tendance, car par-dessus tout, vous risquez de défrayer la chronique !

Trois mots résument les plus et les moins que vous vous procurez en étant fashion victim : joie de vivre, légèreté, sensibilité.

Le classique, vous vous y identifiez ?

Vous aimez sortir en soirée et accordez plus de valeur à votre vie professionnelle. Pragmatique de nature, vous tissez plutôt d’étroites relations avec les collègues qu’avec les amis. Dans la vie amoureuse, la fidélité fait l’objet de votre mot-clé de réussite. L’honnêteté, telle est aussi l’une de vos qualités préférées. Vous êtes constamment en quête du calme et de douceur de vivre. Vous vous entendez facilement avec les personnes qui se montrent respectueuses envers vous. Être classique dans le choix de style vestimentaire, ne serait-ce que pour vivre votre vie en toute sérénité.

Au travail, vous êtes tendre. Dans la vie quotidienne, vous mettez en avant votre intransigeance. En effet, vous faites fi des idées qui vont à l’encontre de vos principes. Négocier avec vous, c’est une action juste chronophage, nécessitant une patience absolue. Avant que vous consentiez une collaboration avec une personne, vous êtes empreint d’arrière-pensée. Cette réticence fait l’objet de votre principal défaut. Certes, écouter et conseiller sont la pierre angulaire de votre forte personnalité. Néanmoins, le fait que vous ne soyez pas flexible délimite votre zone d’amitié ; ce n’est pas tout le monde qui cherchera votre compagnie.

L’excentrique,

Le code vestimentaire, vous en dédaignez. Vous inventez tout. En effet, les vêtements que vous portez n’ont aucune ressemblance avec ceux de vos contemporains. Ce qui fait l’objet de votre originalité. Avec cette alternative, les inventeurs des tendances de mode tournent leur regard sur vous. Votre créativité les impressionne probablement. Paradoxalement, ils vous qualifient du styliste très créatif. Car par exemple avec vos tenus asymétriques, vous mettez des lunettes en forme de losange. Comparée à celle de vos entourages, votre coiffure sort du lot. Vous n’aimez que personne n’imite votre tendance de mode. Une fois celle-ci devenue en vogue, vous vous en passez carrément. Vous en créez une nouvelle autre. En quelque sorte, vous ne mettez jamais en veille le côté artistique qui est en vous.

Néanmoins, être excentrique dans le choix de style vestimentaire, cela révèle aussi vos faiblesses. La quête intensive et excessive de l’originalité signifie que vous misez toujours sur l’audace, même si vous frôlez le pire, en mettant par exemple des maquillages trop épais. C’est un signe d’un grand manque de confiance en soi. Cette alternative de mode dévoile le brin prétentieux en vous. Le fait que vous tenez à ce que votre style soit unique sous-entend également qu’un système de défense psychologique malsain est ancré en vous. Vous mettez de barrière entre vous et les autres, car vous êtes réservé, défaut résultant de la recherche outrancière de l’originalité.  

A noter

Il se peut que le recours excessif et en permanence à la mode donne naissance à un problème psychologique en vous. Pour vous mettre en garde contre ce danger, il est vital que vous misiez sur l’équilibre. Tour d’horizon des citations qui vous aideront à vous y prendre.


« La mode doit être une forme d’échappatoire, et non une forme d’emprisonnement. » (Versace).

« Vous ne pouvez pas falsifier le chic, mais vous pouvez être chic avec de la fausse fourrure. » (Karl Lagerfeld).

« Si tu ne peux pas être mieux que la concurrence, il suffit de t’habiller mieux. » (Anna Wintour). « Ne soyez pas dans les tendances. Ne laissez pas la mode s’emparer de vous, mais décidez de ce que vous êtes, de ce que voulez exprimer par ce que vous portez et de la façon dont vous vivez. » (Alexander Mc Queen).

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire