La gestion de déchets, l’affaire de tous

0

On a beau dire, la gestion des déchets est l’affaire de tous, en ce sens, il est encore temps de limiter les dégâts. Tout un chacun est responsable de l’avenir de la planète sur laquelle on vit. A l’aune de chacun se fera la révolution verte, le sort de la planète en dépend.

Les responsabilités de chacun

Quel que soit le poste que l’on occupe, quel que soit le statut social que l’on a, il est toujours temps de faire une action positive pour la planète Terre. Les actions et les stratégies que l’on applique pour essayer de sauver de la dégradation la Terre ne restent pas vaines, loin de là. Les politiques l’ont bien compris et certains prétendent même qu’ils recréeront un éden s’ils sont élus. La réalité est que tout un chacun a réellement le pouvoir de modifier le cours des choses en faisant ce qui peut l’être.

Au niveau personnel, il est temps, par exemple de se mettre au tri des déchets ménagers. Certains comportements suicidaires comme fumer sont contre la nature et peut-être même contre-nature puisqu’ils contribuent à la dégradation d’un écosystème déjà fragilisé par de nombreux facteurs. Il s’agit d’actions anodines qui peuvent vraiment faire la différence. Essayer de consommer moins de produits qui favorisent les déchets est aussi une très bonne initiative. Il existe d’ailleurs de nombreux produits qui ont comme contenant des matières biodégradable.

Au niveau des entreprises

Les activités humaines sont le plus souvent source de déchets. La notion de tout à la poubelle, en vogue depuis quelques décennies n’améliore guère le constat. Il suffirait que les entreprises se détachent de leur besoin de faire du profit à tout prix, ne serait-ce que quelques temps pour s’apercevoir que tous y gagneraient si on appliquait d’autres stratégies. Et ces stratégies existent d’ores et déjà, ou plutôt on déjà existé mais ont été remplacé par la recherche de profits.

Si on ne parlait que des entreprises qui fabriquent des biens et produits, ce serait tellement profitable pour tous s’ils se remettaient à produire des biens censés être réparés et non destinés à être, sous peu de temps remplacés par la nouvelle génération. Cela profiterait à l’économie sur plusieurs plans. Les collectivités syndicales pourraient faire la promotion d’un avenir meilleur pour tous avec une campagne de formation gestion déchets aix et marseille. Les exemples ne manquent pas et une impulsion ainsi qu’une volonté forte dictée par les dirigeants auraient sans doute plus d’impact.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire