Investir en bourse : où ouvrir son compte-titres ?

0

Depuis quelques années, le rendement des placements sans risque ne cesse de décroître. Cette situation pousse les épargnants à s’orienter vers des placements plus risqués mais potentiellement plus rémunérateurs tels que les actions. Ce choix paraît judicieux à la lumière des performances historiques de cette classe d’actifs : les actions sont le placement ayant délivré la plus forte performance à long terme, devant l’immobilier.

Tandis que les placements sans risque peinent à compenser l’inflation, la performance des actions devrait continuer de largement sur-performer l’inflation et les autres classes d’actifs à l’avenir.

Ces derniers mois, les marchés ont connu une volatilité importante en raison des incertitudes économiques résultant de la propagation mondiale du COVID-19. Un dicton bien connu dit qu’il faut « acheter au son du canon et vendre au son du clairon ». Il semble que bon nombre d’épargnants aient justement sauté sur l’occasion pour se lancer dans l’investissement en actions.

Pour acheter des actions, une des enveloppes incontournables est le compte-titres ordinaire (CTO). Le compte-titres n’offre pas une fiscalité aussi avantageuse que celle du plan d’épargne en actions (PEA), mais depuis l’introduction du prélèvement forfaitaire libératoire (30 %), sa fiscalité s’est beaucoup adoucie. Par ailleurs, le CTO permet d’investir sans contrainte géographique et sans limite sur les montants, et sur toutes les actions dans le monde. À l’inverse, les versements sur le PEA sont limités à 150 000 euros, et cette enveloppe est cantonnée aux actions européennes, en excluant les foncières cotées (SIIC). En pratique, les épargnants auront néanmoins intérêt à ouvrir un CTO et un PEA pour profiter des avantages respectifs des 2 enveloppes.

Comment ouvrir un compte-titres ?

Les épargnants sont nombreux à se demander où et comment ouvrir un compte-titres (CTO). Il est possible d’ouvrir un compte-titres dans une banque traditionnelle, une banque en ligne ou un courtier en ligne spécialisé. Voyons les avantages et les contraintes de ces différents acteurs.

Les banques traditionnelles sont clairement en perte de vitesse quant à leur offre CTO. Elles proposent des compte-titres avec des frais de passage d’ordre plus élevés que les acteurs concurrents. Certaines banques continuent de prélever des frais de garde, qui viennent grever la performance nette de frais du portefeuille d’actions.

Les banques en ligne ont su séduire des millions de nouveaux clients avec des offres bancaires très compétitives. Les 2 plus grosses banques en ligne sont Boursorama et Fortuneo. Généralement, ces banques ne facturent pas la gestion du compte courant et offrent même une carte bancaire. Les banques en ligne font également beaucoup d’efforts du côté des solutions pour investir en bourse. Ainsi, Boursorama et Fortuneo proposent des CTO et PEA sans droits de garde, et avec des frais de passage d’ordres inférieurs à ceux pratiqués par les banques traditionnelles. Par ailleurs, l’interface web est généralement très complète. C’est particulièrement le cas de Boursorama, dont le portail internet est une référence pour consulter l’actualité financière et boursière au quotidien.

Les autres acteurs proposant des CTO et des PEA sont les courtiers en ligne spécialisés. Parmi lesquels on peut citer Binck, Bourse Direct, ou Degiro (liste non exhaustive). Ces courtiers cassent les prix des frais de passage d’ordres. C’est sans conteste la solution la plus économique pour investir en bourse. Les épargnants ne souhaitant pas nécessairement mutualiser leurs avoirs dans le même établissement pourront donc optimiser leurs frais financiers en optant pour un compte courant dans une banque en ligne et un CTO et PEA dans un courtier spécialisé en ligne.

L’ouverture du compte-titres

L’ouverture du compte suit une procédure très classique. En pratique, l’épargnant fournit une pièce d’identité, un justificatif de domicile et le RIB de l’établissement bancaire depuis et vers lequel il souhaite réaliser des virements (généralement son compte courant). Il est désormais possible de réaliser l’ouverture 100 % en ligne. L’ouverture prend généralement 1 à 2 semaines.

Note : dans le cadre d’un CTO, l’épargnant peut à tout moment réaliser des retraits du compte-titres sans incidence sur la vie du compte et la fiscalité des gains.

Quelle stratégie pour investir en bourse ?

Deux grandes stratégies s’affrontent en termes d’investissement en bourse. Pour certains, l’investissement en bourse passe par l’achat en direct d’actions dont ils estiment le potentiel d’appréciation et/ou le couple risque/rendement intéressants. Il s’agit donc d’un pari sur le management de l’entreprise et la qualité de son business. L’investisseur diversifiera généralement ses placements sur une voire plusieurs dizaines d’actions. Cette stratégie n’est pas la plus simple car elle nécessite un suivi constant des actions et des actualités financières. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’épargnants se tournent vers les fonds d’investissement.

Les fonds d’investissement sont gérés par des gestionnaires dont la mission est d’allouer le capital collecté pour le compte de leurs souscripteurs. L’avantage évident de ces fonds est qu’ils permettent aux épargnants de complètement déléguer l’allocation et la gestion au quotidien de leur portefeuille d’actions. Cette solution n’est pas seulement adaptée aux néophytes, c’est aussi une solution pertinente pour tous les épargnants n’ayant ni le temps ni les connaissances pour gérer leur portefeuille. C’est le cas de la grande majorité des investisseurs.

En conclusion, ouvrir un compte-titres et investir en bourse est désormais très simple, notamment en passant par un courtier en ligne. Il est possible d’ouvrir un compte en quelques clics et d’investir en actions en déléguant l’allocation du portefeuille auprès de fonds d’investissement.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire