Focus sur la vente à réméré

0

Que ce soit l’achat d’une maison ou d’une voiture, ou encore l’organisation d’un mariage, tout cela requiert de l’argent. Pourtant, la plupart du temps, après avoir compté notre apport personnel, on constate que cela est insuffisant. De ce fait, que faire pour avoir la maison ou la voiture de notre rêve ? Ou que faire pour organiser un mariage inoubliable ? Bien évidemment, souscrire un prêt est une meilleure option, mais si l’on est endetté, que faire ? En effet, aujourd’hui, un grand nombre de dossiers de surendettement est déposé en France. Si votre dossier y figure, ne vous inquiétez pas, il existe une et milles options pour faire face à ces difficultés. La vente à réméré en fait en partie. Envie de connaitre un peu plus sur cette procédure innovante ? On vous dit tout dans cet article.

Qu’est-ce que la vente à réméré ?

La vente à réméré ? On en entend souvent parler, mais de nombreuses personnes ignorent ce que cela signifie en réalité. Ce type de vente, également appelé « vente avec faculté de rachat » est en fait une procédure qui consiste à vendre temporairement son logement, tout en continuant de l’occuper, pour pouvoir le racheter plus tard. Ce type de contrat est réglementé. Certes, il est assez risqué d’un côté, mais de l’autre côté, il présente de nombreux avantages. En effet, la vente avec faculté de rachat est la meilleure option pour obtenir de l’argent, tout en facilitant la vie. De plus, cela s’effectue dans les plus brefs délais. C’est surtout la raison pour laquelle de nombreuses personnes ont recours à cette méthode innovante mais à la fois pratique et indispensable.

La procédure est pour qui ?

La vente avec faculté de rachat de crédit vous intéresse ? Effectivement, c’est la meilleure solution pour nous aider dans le quotidien. Seulement, avant de se lancer dans les démarches, il est important de comprendre à qui s’adresse. D’une manière générale, la vente avec faculté de rachat est surtout faite pour les personnes en situation d’endettement et qui ne sont plus en mesure de payer les échéances pour une raison ou une autre. Par ailleurs, il faut que le reste à rembourser soit suffisamment raisonnable et peut être couvert par la vente du bien immobilier. Ici, le principe est de gagner une somme d’argent qui soit suffisante pour rembourser la totalité des crédits et tous les frais liés à la vente pour pouvoir honorer les échéances. Cela est bien évidemment dans le but d’éviter la saisie des biens que le juge pourra prononcer. Cette procédure est également faite pour les personnes qui ne peuvent plus contracter un crédit, car elles sont ajoutées au fichier national des incidents de paiements, que la banque consulte avant d’accorder un prêt.

Comment procède-t-on ?

La vente à réméré comprend trois étapes : la vente, la stabilisation et le rachat. Comme son nom l’indique, la vente consiste à céder son bien à un tiers. Le vendeur de ce fait signer un contrat de vente devant le notaire. En ce qui concerne la stabilisation, c’e »st  la période où le vendeur doit assurer la stabilité de sa situation, aussi bien au niveau de son état financier que son emploi. Et enfin, il peut racheter son bien, une fois qu’il est prêt. Pour cela, un nouvel acte de vente doit être signé par les deux parties.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire