Éveil musical : que choisir pour son enfant ?

0

Aucun parent ne se pose des questions lorsqu’il s’agit de raconter des histoires à ses enfants avant de dormir puisque c’est une habitude qui ne requiert pas d’une aptitude particulière. Cependant, les questions tombent comme de la pluie lorsqu’il s’agit de sensibiliser son enfant à la musique : à quel âge, comment l’initier, comment s’y prendre ?… Voici quelques points que vous devez connaître pour que l’éveil musical marche comme vous le souhaitiez.

L’éveil musical : pour quoi faire ?

Lorsque vous sensibilisez votre enfant à la musique, gardez bien à l’esprit le mot éveil. Si vous avez l’intention de transformer votre enfant en Mozart, ne le force pas à apprendre le violon à l’âge de deux ans. La sensibilisation et la découverte viendront plus tard. Si le mot éveiller est très important, c’est parce c’est une étape cruciale durant laquelle vous allez le mettre dans un bain musical, sans objectif particulier. Éveillez tous ses sens à l’expérience musicale, achetez-lui un instrument simple pour qu’il puisse le manipuler sans besoin de théories particulières, chantez avec lui des chansons appropriées lors qu’il est assis derrière, sur un siège auto groupe

1, faites-lui écouter de la musique adaptée à son âge…
Il est prouvé scientifiquement que la musique est bien plus qu’une touche artistique et culturelle, c’est une véritable thérapie qui fait du bien au cerveau. Elle éveille tous les sens qui s’efforcent à entendre la parole, à comprendre le langage, à se concentrer sur le rythme… Une chanson peut surtout changer notre humeur, créant parfois un lien social et affectif entre deux ou plusieurs personnes, comme une mère et son enfant ou une famille entière.

Y a-t-il un âge pour commencer ?


Généralement, l’éveil musical peut se faire en tout âge. Les spécialistes pensent que mieux vaut tôt que tard. Certains soulignent même que l’initiation musicale précoce permet de profiter de l’hypersensibilité des bébés à leur univers sonore. À savoir que jusqu’à 18 mois, un bébé reçoit et traite 300 000 fois plus rapidement et les informations que les adultes.

Autrement dit, c’est la période la plus favorable pour lui assimiler toutes les informations qui lui permettront de comprendre la base, qui l’aidera certainement à faire de la musique dans l’avenir. Chaque parent devra ainsi savoir comment développer la perception de son enfant en profitant de son extrême perméabilité. Il y a ce qu’on appelle un don, et ce qu’on appelle un talent acquis. Si vous voulez que votre enfant devienne musicien, exposez-le à la musique dès ses premières années, utilisez des accessoires bébés ou n’importe quels objets émettant des sons, notamment durant laquelle il apprend à parler et à comprendre le langage.

Emmener son enfant au concert ?

En principe, emmener son enfant au concert doit être compris dans l’initiation, c’est-à-dire dès ses premiers mois. Certains pays européens organisent souvent des concerts adaptés aux bébés en soignant l’atmosphère, la taille de la salle, la programmation, la sécurité… En ce qui concerne le choix d’éveil, la majorité des crèches mettent en place des ateliers d’éveil musical. Vous devez seulement vous renseigner avant d’intégrer votre enfant, notamment si les responsables de la crèche ont par exemple suivi des formations professionnelles de la petite enfance. Sont-ils capables d’éveiller l’enfant, en assurant son développement cognitif et émotionnel ? Vous avez aussi des ateliers ponctuels que des formations musicales organisent.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire