Développer son chiffre d’affaires

0

Une entreprise qui ne se développe pas est vouée à la faillite. C’est un fait que l’on apprend par expérience ou sur le banc des écoles de commerce et d’administrations d’entreprise. Pour grandir, elle a besoin d’être active sur tous les fronts et notamment côté financier. Pour ce faire, un chef d’entreprise doit alors s’assurer d’une bonne rentrée d’argent, mais aussi d’une activité pérenne qui lui permet d’assurer un chiffre d’affaires conséquent et en progression constante. Malheureusement, faire grimper son chiffre d’affaires n’est pas toujours à la portée de tout le monde. C’est pourquoi nous avons dégoté quelques pistes à suivre pour y arriver…

Prospecter de nouveaux clients

Les clients sont les premières sources de revenus d’une entreprise. À un certain moment, une entreprise atteint son seuil de rentabilité avec un nombre de clients précis. Beaucoup d’entre elles commettent alors l’erreur de se satisfaire de cette base de clients qui leur permettent de survivre. Alors qu’il suffit d’un effort pour passer de la survie à un meilleur rendement. Pour augmenter un chiffre d’affaires, il est inéluctablement nécessaire de trouver de nouveaux clients, dans un premier temps. Il existe plusieurs moyens de prospecter et le choix de la stratégie à adopter dépend du domaine d’activité de l’entreprise et du type de cibles. Parfois, il suffit d’une publicité sur les masses média pour attirer l’attention, parfois, il faut aller chercher les clients sur les réseaux sociaux. Dans certains cas, rien ne vaut le contact direct à travers les salons et les foires en tout genre.

Fidéliser les clients…

Un client heureux est un client fidèle. Alors, comment rendre heureux un client ? Cela peut paraître simpliste, mais il suffit de le satisfaire ou du moins répondre à ses attentes à travers des offres et des produits de qualité. Parfois, le client ne réclame qu’une attention de la part d’une entreprise. Le relationnel est donc de mise. Mettez en place un service client réactif et à l’écoute de toutes les réclamations clients. Vous l’aurez compris, il faut bichonner ses clients pour qu’ils reviennent, ne serait-ce que pour se tenir informé des nouveaux produits et services disponibles. Sur le long terme, un client fidèle rapportera toujours plus qu’un nouveau client.

Chiner dans les appels d’offres publics et soumissionner

Depuis 2006, le nouveau code des marchés publics est rendu plus souple pour permettre à toutes les entreprises de toutes tailles de soumissionner, sans pour autant posséder de références. Il s’agit là d’opportunités d’affaires chiffrées à plus de 120 milliards d’euros par an. Autant dire qu’il y en a pour tout le monde et pour toutes les entreprises tous domaines d’activités confondus avec l’ambition de développer son chiffre d’affaires. Chaque année, 300 000 avis d’appels d’offres. Pour y répondre et mettre toutes les chances de son côté, une entreprise doit apprendre et comprendre les clés d’une rédaction à un appel d’offres, à commencer par la rédaction d’un mémoire technique. Il s’agit sans doute de la pièce la plus importante parmi tous les dossiers à fournir en tant que soumissionnaire. Il permettra au commanditaire de juger de la pertinence et de la qualité de la proposition.

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire