Des solutions pour aménager son sous-sol !

0

Pour gagner quelques mètres carrés chez soi, rien de tel que d’utiliser les combles ou le sous-sol en les transformant en véritable pièce à vivre. Bien souvent sous-estimés et utilisés comme débarras, ils constituent une formidable opportunité d’ajouter une pièce à son habitation et parfois sans avoir à engager de grosses sommes.

Faire entrer la lumière !

Si les combles paraissent plus facilement transformables, il ne faut pas négliger les caves qui une fois débarrassées de leur humidité peuvent servir de salle de jeux, de chambre supplémentaire, de salle de sport ou de détente…

L’important, c’est de faire entrer l’air et la lumière. Pour cela, deux solutions : la cour anglaise qui sera construite sur mesure ou le puits de lumière préfabriqué. Il est en effet indispensable que cette pièce soit ventilée naturellement, qu’elle soit enterrée ou semi-enterrée. Peu connu en France, la cours anglaise désigne l’espace encaissée se trouvant bien souvent entre la rue et la maison et permettant par un escalier d’accéder au sous-sol, amenant au passage de la lumière. Chez nous, cette construction comporte rarement un escalier mais peut-être surmontée d’une grille (elle prend alors plus populairement le nom de « saut-de-loup »)  ou simplement être un trou creusé dans le sol au niveau de la fenêtre de la cave  permettant là encore le passage de la lumière.

Avant de créer sa cour anglaise (en béton, briques…) ou d’opter pour du préfabriqué, il faut choisir sa fenêtre. Celle-ci doit être au minimum de type vasistas avec ouverture à abattant, généralement en bois ou PVC. Les dimensions sont standard, de 40 à 120 cm pour une hauteur de 45 à 60 cm.

Vous choisissez du sur mesure, alors attention à ne pas négliger certains détails : si le trou est suffisamment large pour qu’une personne puisse y tomber, installez un garde-corps ou une grille de protection (en mailles si elle se situe sur un passage ou le stationnement d’un véhicule) Pensez aussi à la question de l’évacuation des eaux pluviales : la fenêtre ne doit pas être au ras du sol mais au moins à 15 cm pour éviter tout désagrément en cas de forte pluie. Le fond doit également être légèrement en pente, ce qui permettra de faire tomber l’eau vers un siphon raccordé au réseau ou à un puisard.

Vous choisissez du préfabriqué, les choses sont alors beaucoup plus simples puisque vous n’aurez à vous inquiéter de rien, ou presque ! Les courettes sont des coques de polypropylène ou de polyester renforcé de fibres de verre déjà étanches, très solides et résistantes aux intempéries et existent en plusieurs dimensions standards.

Dalles-6_w641h478

S’il vous est impossible de créer une fenêtre sur l’extérieur, il vous reste la solution du « second rouge », c’est-à-dire la pose d’un plancher vitré qui va permettre à la lumière des pièces du rez-de-chaussée de pénétrer cette pièce aveugle. Ces dalles transparentes en verre feuilleté de 25 mm d’épaisseur donnent un effet très contemporain à son intérieur.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire