Découvrir les USA en Harley Davidson

0

Que l’on soit motard ou non, il est un fantasme touristique commun à tous les hommes : fouler un jour l’asphalte de la route 66 au guidon d’une Fat Boy (Un légendaire modèle de Harley Davidson). Ce cliché du motard américain, alimenté par une quantité invraisemblable de films, de séries et de musique (Easy rider, l’Équipée sauvage, Le Rebelle, Sons of anarchy, Les Steppenwolf et plus encore), est toujours vivace dans la culture populaire et en fait rêver plus d’un. Malheureusement, il ne s’agit pas d’une expérience que tout le monde peut s’offrir : le coût du voyage, la difficulté de l’organisation (location des véhicules, réservation des hôtels) ou la méconnaissance du terrain peuvent rebuter plus d’un aventurier en herbe.

Voyager en Harley : est-ce si compliqué?

Pour pallier à tous ces problèmes, certains entrepreneurs se sont lancés sur le créneau des voyages américain en Harley-Davidson, avec des offres complètes qui comprennent la location des motos, la sélection des hôtels et la création des circuits de visite. De cette manière, il ne reste plus qu’à profiter des sensations et du paysage!

Les plus puristes pourront faire transiter leur moto par voie maritime, mais cela peut se révéler long : à ne faire qu’à l’occasion d’un périple de type « tour du mode » car il faut disposer de beaucoup de temps. D’ailleurs, un conseil de pro : si vous choisissez de vous lancer dans ce genre d’aventure, faites faire une révision complète à votre engin avant de partir. Nous insistons en particulier sur la batterie qui peut rapidement tomber en panne si elle est en mauvais état au départ. Le plus simple est de s’en procurer une neuve, ce qui peut se faire par l’intermédiaire de revendeurs en lignes tels que pilesbatteries.com

Harley Davidson : une épopée américaine

La firme américaine joui d’une certaine ancienneté, dirons-nous en pratiquant l’euphémisme à outrance. Ses débuts datent de 1903 et peuvent être retracé jusqu’à la ville de Milwaukee, aussi célèbre pour la fameuse Pabst Blue Ribbon. A cette époque, les 3 frères Davidson, William, Walter et Arthur commencent à monter leur propre moto dans un minuscule garage. Ils s’associeront plus tard avec William Harley, qui deviendra ingénieur en chef : c’est cette association qui mènera à la création de la société Harley-Davidson.

La marque développera alors des modèles de plus en plus performants (avec des succès mais aussi des échecs). Ils décrocheront notamment une commande de 450 modèle 4, vendue au service de police de la ville de Detroit. Harley Davidson fournira l’armée américaine pendant les deux guerres, puis continuera à œuvrer sur le marché civil. La société rachètera Aermacchi et rencontrera quelques problèmes de fiabilités qui viendront entacher son image. Au fil de divers rachat et cession, la marque américaine parviendra à maintenir le cap en changeant de segment marketing : une production ralentie, une augmentation des prix et un travail sur la qualité leur permettra de faire accéder les motos Harley-Davidson au rang d’objet de collection.

Notre suggestion : la route 66

De nombreux parcours existent pour traverser les Etats-Unis, mais le plus légendaire reste celui de la route 66. Cette route possède elle aussi une histoire très ancienne. Aujourd’hui déclassée, elle a été remplacée par les interstates, des routes inter-états en meilleure condition. Pourtant, de nombreux américains se lancent aujourd’hui dans diverses entreprises de conservation de cet élément clé du patrimoine culturel américain. Ainsi, la route 66 est toujours accessible et vous pouvez y visiter de nombreux sites légendaires tels que le Cadillac Ranch d’Amarillo et observer les changements de paysage d’un état à un autre.

En ce qui concerne le véhicule à choisir, il n’y a que l’embarras du choix, tout dépend de que vous recherchez. L’Electra Glide est massive mais confortable, la Fat Boy donne un look de baroudeur, les sportster sont plus maniables bref, il y en a pour tous les goûts.

Vous n’avez maintenant plus d’excuses pour ne pas vous laisser tenter par des vacances de biker américain … à part peut-être le budget! En effet, le tarif à la journée pour les services de location de véhicules et de réservation d’hôtel est souvent compris entre 150 – 200 euros la journée. A réfléchir mûrement, donc!

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Chef de projet Marketing Freelance, je m'occupe de projets multimédias et intervient dans la mise en place de campagnes marketing chez mes clients.

Laissez un commentaire