Comment faire un prêt sans apport ?

0

Une nouvelle formule d’emprunt vient tout récemment d’apparaitre : le prêt sans apport. En principe, rares sont les cas, si ce n’est que c’était carrément impossible auparavant de se voir financer l’achat d’un bien à 100% par le biais d’un crédit. Cependant, quand on a recours à un emprunt, cela signifie tout simplement que la capacité à constituer un apport personnel dans l’achat reste très faible.

Est-ce possible de contracter un prêt sans apport personnel ?

En principe, lorsqu’un emprunteur vient s’adresser à une banque pour souscrire un crédit, celle-ci demande à son futur débiteur de faire un apport personnel. Cet apport est gage du sérieux de l’emprunteur et de sa capacité à épargner, c’est-à-dire de se forger une situation financière saine. Mais c’est une tendance qui tend à se renverser. Aujourd’hui en effet, il est tout à fait possible de faire d’obtenir un crédit, sans pour autant constituer un apport.

C’est le cas notamment lorsque le débiteur vient souscrire un crédit rapide, souple et simple, mais qui reste également transparent dans les modalités. Le plus souvent, Il s’agit de prêt personnel, car cet emprunt est en principe le seul à remplir ces critères. D’autant plus que dans le cadre du crédit personnel, le montant de l’emprunt n’est pas très élevé.

Par ailleurs, il est à noter que le crédit personnel peut financer de nombreux projets : achat de bien, véhicule, événement, voyage, etc.

Comment obtenir un crédit sans apport ?

A l’image de toute demande de prêt, la banque va d’abord s’attacher au profil emprunteur du débiteur. Dans ce profil, seront étudiées la situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur, ainsi que sa situation financière et ses antécédents bancaires.

Il faudra en principe que vous puissiez assurer d’être un salarié en contrat de travail à durée indéterminée et que corollairement à cela, vous êtes titulaire d’un revenu stable et régulier.

Par rapport à vos dépenses et à vos charges fixes, vous devez être en mesure de proposer un taux d’endettement raisonnable. Cela signifie que le reste à vivre doit pouvoir offrir une certaine qualité de vie confortable, et ce, même lorsque les mensualités du prêt sans apport seront intégrées dans les dépenses.

Et enfin, il va également falloir démontrer un historique financier impeccable. Tous les anciens crédits doivent avoir été réglés dans les normes, vous devez présenter une gestion de compte sans faille et une capacité à s’en tenir à 100% à vos obligations.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire