Comment construire un objectif S.M.A.R.T. ?

0

Dans le domaine du management, le terme “SMART” permet de définir les spécificités d’un objectif cohérent et pertinent. Il s’agit d’un acronyme, mais bien évidement le nom ne vient pas du hasard puisqu’en anglais “smart” signifie “intelligent”. L’acronyme correspond à “Spécifique Mesurable Atteignable Réaliste Temporel”, dès lors ce terme est un parfait mnémotechnique pour comprendre comment réussir à définir les bons objectifs pour ses équipes.

Comprendre les critères des objectifs SMART

Pour motiver efficacement une équipe, quelle quel soit, il est possible de leur définir des objectifs qui respectent les critères qui vont être expliqué ci-dessous. Il est important de souligner que de tels objectifs peuvent être appliqués à de nombreux corps de métier. Ce ne sont pas seulement les commerciaux qui doivent être motivé, cela peut tout autant s’appliquer également à des techniciens, ouvriers, ou à bien d’autres métiers.

S = Spécifique

Un bon objectif doit être clairement défini et les zones d’ombre ou d’incompréhension à éviter. Si vous avez du mal à l’expliquer, c’est probablement qu’il s’agit d’un mauvais choix d’objectif.

Le critère “objectif spécifique” s’applique également afin d’adapter l’objectif à la personne concernée. Cela doit être en lien avec son travail et ses missions. A retenir : l’objectif doit être simple à définir et simple à comprendre par le collaborateur.

M = Mesurable

Pour s’assurer du succès de l’objectif, celui-ci doit pouvoir être mesuré avec précision. Les idées d’objectifs qui sont trop subjectifs et affaire à interprétation doivent être écartés pour ne laisser place qu’à des choix clairs et précis. L’indicateur sera lu par le collaborateur et ce dernier doit être en mesure de confirmer qu’il ne peut pas y avoir de “triche” dans l’interprétation du résultat.

Astuce : un logiciel professionnel tel qu’Organilog permet de mesurer efficacement de nombreux indicateurs professionnels assez courant tel que des statistiques de ventes pour les commerciaux, le nombre d’heures de travail d’un technicien, le pourcentage de résolution des problèmes par le secrétariat …

A = Atteignable

La valeur à atteindre, via l’indicateur précédemment choisi, doit trouver un juste milieu pour être à la fois ambitieux, tout en restant accessible. Imaginez cela via la métaphore d’une colline à franchir. Le randonneur ne sera pas suffisamment enthousiaste si celle-ci est trop petite, et il pourra être découragé s’il découvre que la colline est en réalité une montagne aussi haute que l’Himalaya.

A noter : le “A” de “Atteignable” peut aussi désigner le fait que l’objectif doit être “Accepté”. Le manager qui met en place ces mesures afin de motiver son équipe, doit communiquer avec son équipe afin qu’elle confirme sa volonté et donne son accord sur les objectifs SMART.

R = Réaliste

De façon assez similaire au point précédent, l’objectif se doit d’être réaliste. Le résultat à atteindre doit rester cohérent avec les forces et faiblesses de chacun. Il convient également de penser à certains éléments extérieurs qui pourrait rendre irréaliste un challenge de performance. Par exemple, le mois de mai est truffé de jours fériés, certains collaborateurs ou sous-traitant prennent des ponts à ces moments-là, ce qui ralenti l’activité et rend plus compliqué le temps imparti pour être aussi performant que d’autres mois de l’année.

 

T = Temporel

Une période entre 2 dates doit être définie dans le but de définir la date officielle de la fin de l’objectif. Lorsque cette date de fin est atteinte, il sera le temps de faire le point sur les résultats afin de vérifier si les résultats atteignent leurs objectifs.

Retour d’expérience

Pour résumer, la stratégie qui consiste à créer des objectifs S.M.A.R.T. peut être très efficace afin de motiver et booster les collaborateurs dans la réalisation de mission très précise, adaptée à leurs activités. Cela est efficace pour que les collaborateurs focalisent leur attention sur des points précis de leurs missions.

Il convient toutefois de prendre conscience que l’amélioration des performances sur un indicateur précis peut indirectement faire baisser l’attention apportée à d’autres critères plus subjectifs, que vous ne mesurez peut-être pas. Cela n’est pas nécessairement un problème, mais il faut en rester conscient afin d’avoir une vue d’ensemble sur le travail de son équipe.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire