Comptabiliser les coupons de réduction, les chèques-cadeaux et les bons d’achat en Belgique ?

0

Lorsqu’une clientèle paie une entreprise dans la ville de Saint-Gilles, Uccle, Ixelles, Forest, Uccle et à Bruxelles par le biais de coupons de réduction, de chèques-cadeaux ou encore de bons d’achat, l’écriture comptable de ce genre d’opération s’effectuera de façon très particulière. L’expert du chiffre de la société réalisera la comptabilisation en fonction seulement de la relation existante entre la vente de départ et le bon de réduction. Ce dossier insistera en effet sur quelques points essentiels concernant la technique de comptabilisation de ces éléments.

Suivre les modalités d’émission des coupons de réduction, chèques et bons

Pour ce genre d’opération comptable, il faut savoir distinguer l’existence de deux cas. Il s’agit des bons de réductions convenus aux clients après un cumul de points de bonus accompli au titre de ventes déjà passées. Il existe également les bons de réductions non rattachés à une vente spécifique.

Plus précisément, les bons de réduction accordés à la clientèle potentielle au titre d’opérations de ventes passées concernent l’ensemble de bons de réduction découlant de droits que les clients ont accumulés au titre d’achats. Ces pièces sont ensuite utilisables sur d’autres opérations comme sur des ventes futures.

En général, l’expert-comptable à Uccle, Forest, Saint-Gilles, Ixelles et à Bruxelles considère les bons de réduction sous forme de carte de fidélité, de coupons de réduction, de bons d’achats ou encore de chèques-cadeaux. L’entassement des points dépendra en effet de l’accumulation des achats réalisés.

Pour les bons de réduction non liés à une vente quelconque, les clients peuvent profiter d’un ou de nombreux coupons. Ce genre d’action s’insère souvent dans les campagnes de mailings, dans la presse. Aussi, il se peut que l’entreprise le cumule sur une carte de fidélité offerte à la clientèle sans aucune condition d’acquisition initiale.

Procédures de comptabilisation des bons de réduction au titre de ventes passées

Dans ce cas de figure, l’expert-comptable à Saint-Gilles doit comptabiliser la provision pour charges au moment de la vente de départ. Il doit en effet considérer la date à laquelle la société a pris un engagement à l’égard de ses clients. En comptabilité, cela s’appelle octroi du droit à réduction via la carte de fidélité ou sous forme de bons. Vous pouvez visiter ce site pour en savoir plus.

Durant l’enregistrement comptable, l’expert du chiffre de la ville débité le compte 6815 associé aux « dotations aux provisions pour risques et charges d’exploitations » et crédite le compte 158 relatif aux « autres provisions pour charges ».

Le professionnel en comptabilité doit déterminer de manière le plus fiable possible la somme à provisionner. Pour cela, il doit se servir de statistiques propres à la structure ou des données personnelles passées provenant des activités antérieures de la société. Pour y parvenir, il doit évaluer un certain nombre de points.

Ce sont habituellement la valeur et le nombre des points fournis. Cela concerne également le pourcentage ainsi que la valeur des points bonus modifiés en bons de réduction. Enfin, il peut s’agir du pourcentage et la somme de l’ensemble de bons de réduction effectivement servis par la clientèle.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire