A savoir sur la loi Pinel

0

Vue le jour depuis 2015 dans la juridiction foncière française, la loi Pinel est une des formes de défiscalisation, bénéficiant les investisseurs immobilier français à condition que ce dernier s’engagent à louer le bien en question à un tiers pour une durée minimum de 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Pour bénéficier de la réduction d’impôt apportée par cette loi, la loi Pinel exige également d’autres conditions.

Quelques pièges à éviter sur la loi Pinel

Ili existe bien évidemment quelques pièges à éviter pour mieux profiter de la défiscalisation et http://defiscalisationimmobilier.info en parle plus.

  • Respecter les conditions d’attribution du label BBC ou Bâtiment Basse Consommation.
  • Investir sur un logement localisé dans la zone tendue (où la demande locative est supérieure à l’offre).
  • Pour l’ancien réhabilité, obtenir d’un technicien indépendant l’attribution du label « haute performance énergétique rénovation.
  • Respecter le plafond de loyer prévu dans la zone géographique concernée.
  • Honorer le plafond du niveau de ressources du ou des locataire(s) déterminé par la loi.

Vous pouvez retrouver notre article concernant les modalités de mise en location de votre appartement neuf en Loi Pinel.

Comment profiter de la défiscalisation ?

Un investissement locatif, quel que soit son montant et vos ressources personnelles, ne peut être pris à la légère. Pour bénéficier de la défiscalisation, vous devez auparavant définir clairement vos objectifs à court, moyen et long terme. Tout d’abord, sur quelle durée souhaitez-vous bénéficier du dispositif, 6, 9 ou 12 ans ? Ensuite, comptez-vous revendre votre bien une fois l’échéance arrivée à terme ou en rester propriétaire ? Pourrez-vous minimiser vos pertes par vos revenus personnels en cas de vacance du logement ? Autant de questions qui, au départ, peuvent vous sembler lointaines, mais qui à terme maximiseront les revenus de votre investissement. Par exemple, en achetant un bien dans un immeuble neuf, une zone riche en nouveaux appartements qui bénéficient eux aussi du dispositif Pinel, vous vous retrouverez, au moment de la revente, en concurrence directe avec nombre de vos voisins, vous forçant à réduire le prix de votre bien. C’est ce type de projection que vous devez envisager pour pallier aux imprévus. De plus, vos gains potentiels sur votre taxe sur le revenu ne doivent pas occulter le reste de votre réflexion. N’hésitez pas, notamment, à négocier le taux de votre emprunt pour le baisser au maximum. Il serait dommage de faire des économies d’un côté pour perdre de l’argent de l’autre.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez un commentaire