Crédit à la consommation: comment gérer efficacement le remboursement?

0

Les demandes d’emprunt se simplifient progressivement. En plus, les délais de réponse et d’obtention du crédit deviennent de plus en plus rapides. Cependant, un souci demeure : assurer le remboursement dans les meilleures conditions. Des solutions pratiques existent pour y arriver et profiter de son prêt en toute tranquillité.

Trouver les meilleurs taux

Une fois après avoir signé le contrat de prêt, vous êtes tenu d’honorer votre part du marché. C’est-à-dire que votre obligation consiste à verser des intérêts pour rembourser le capital octroyé par l’établissement financier.

Dans la mesure où ces intérêts sont élevés, la durée du remboursement s’étendra sur la durée. Cet état de fait augmentera immanquablement le coût total de votre emprunt. Par conséquent, vous rencontrerez des difficultés à remplir vos engagements.

Pour éviter à ce genre de situation, faites une simulation prêt personnel avant de contracter. Le comparateur de prêt vous fournira les meilleurs taux d’intérêt pratiqués par les banques en fonction de la somme que vous voulez emprunter et de vos capacités à rembourser. Ce conseil vaut pour tous les types de crédit: prêt personnel classique, crédit en ligne, crédit renouvelable et découvert.

Tenir à jour un fichier détaillé sur la situation du remboursement

Restez informé sur l’état de votre prêt. Pour cela, consultez régulièrement la page web de l’organisme prêteur. Vérifiez le taux d’intérêt, le montant restant à rembourser ainsi que la durée de l’emprunt. À partir de ces données, remplissez un fichier avec les noms des sociétés créanciers, les types d’emprunts que vous avez contractés, les dettes à payer, les durées d’emprunts ainsi que les taux d’intérêt. Classez-les par ordre de taux décroissant. L’objectif de ce document est de régler vos dus par ordre du taux le plus important. Cette démarche vous permettra de vous acquitter en premier de vos charges les plus lourdes.

Réduire ses dépenses pour rembourser rapidement

Faites un inventaire de l’état général de vos finances. Scrutez chaque détail de vos revenus et dépenses mensuels. Dans la mesure où vos entrées d’argent sont supérieures à vos sorties, utilisez ce surplus pour payer vos intérêts. Dans le cas contraire, arrêtez les dépenses d’ordre secondaire. Ces dépenses concernent tout ce qui n’est pas de première nécessité comme la nourriture, les factures d’énergie, le loyer, etc. À vous de déterminer vos priorités. Suspendez les charges superflues : bonnement, shopping… Autrement, cherchez d’autres sources de revenus. Pour idées : démarrez une nouvelle activité, faites un vide grenier, mettez en gage des objets précieux dont vous ne voyez pas trop l’utilité. Le mieux c’est de combiner ces deux suggestions pour optimiser le règlement de votre crédit. À long terme, ces précautions vous permettront d’épargner pour financer vos projets.

Constituer une épargne de précaution

L’épargne de précaution assurera vos arrières. C’est une sorte d’assurance gratuite qui n’aura aucune répercussion sur le coût total de votre crédit. Vous pourrez utiliser cette réserve d’argent pour faire face aux imprévus : décès, accident, perte d’emploi… Si en cas d’urgence votre épargne est insuffisante ou inexistante, vous aurez toujours la possibilité de demander un crédit en 24 h sans justificatif.

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire