A propos des voitures hybrides

0

Les constructeurs automobiles d’aujourd’hui tendent à se séparer petit à petit de l’énergie thermique (énergie obtenue grâce aux carburants comme l’essence, le gasoil) et développent des technologies nouvelles pour faire déplacer les véhicules. L’électricité est très bien pensée mais son utilisation reste encore à de jour très limitée. Voilà pourquoi les ingénieurs ont trouvé un compromis : la technologie hybride. Le véhicule sera alors alimenté par deux sources d’énergie différentes qui sont l’énergie thermique et l’énergie électrique. Le véhicule présente alors sous son capot un moteur thermique et un moteur électrique.

Différents niveaux d’hybridation d’un véhicule

L’évolution technologique permet aux véhicules actuels d’avoir plusieurs niveaux d’hybridation qui varient selon l’importance du système électrique placé dans le véhicule.

Le degré d’hybridation le plus faible est la technologie micro hybride ou Start & Stop. C’est un système électrique qui coupe automatiquement le moteur thermique quand la voiture cesse de rouler. De ce fait, dans les embouteillages, les intersections à feux tricolores et autres phases d’arrêt du véhicule, le moteur se coupe automatiquement afin de préserver le carburant et logiquement limiter l’émission de gaz polluant. Ce système permet également au véhicule de démarrer au quart de tour dans n’importe quelle condition climatique.

Vient ensuite la technologie semi-hybride. Il s’agit d’une version plus sophistiquée du système micro hybride. Elle reprend le Start & Stop mais le système électrique est ici également utilisé pour alimenter l’éclairage et autres appareils électroniques dans le véhicule. La batterie utilisée est rechargée par le moteur thermique. Le moteur électrique vient seconder le moteur thermique uniquement lors des phases d’accélération pour faire avancer plus efficacement les roues et les accessoires jantes alu comme le démarrage ou la reprise.

La technologie full hybride est le type d’hybridation le plus connu et le plus répandu actuellement. Les deux moteurs thermique et électrique sont combinés afin d’optimiser les performances du véhicule. Le moteur thermique et le freinage produisent l’électricité qui est ensuite stockée dans la batterie. Les grands constructeurs automobiles tels que Porsche, Audi ou Toyota utilisent cette technologie sur des véhicules prototypes pour les faire participer à des courses d’endurance, notamment les 24 heures du Mans où ces véhicules roulent dans une toute autre catégorie tellement leurs performances sont accrues grâce à cette technologie.

Enfin, il y a la technologie hybride rechargeable. Cette technologie utilise un système qui permet à la batterie d’être rechargée manuellement grâce à une prise de courant. De plus, le véhicule peut fonctionner uniquement en mode électrique ou en mode thermique, les deux moteurs étant parfaitement indépendants l’un de l’autre. Toutefois, le mode électrique ne peut fonctionner seul que sur de petites distances.

Avantages écologiques des voitures hybrides

Les voitures hybrides sont très avantageuses puisqu’elles polluent beaucoup moins que les voitures thermiques. Elles peuvent cependant effectuer de plus grandes distances par rapport aux voitures électriques. De plus, la combinaison des deux moteurs offre aux voitures des performances plus élevées sans pour autant être gourmandes en carburant. Il n’est donc pas faux de dire qu’actuellement, c’est le meilleur choix sur le marché en attendant de voir l’évolution des véhicules électriques.

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez un commentaire