Mais qui est réellement Vladimir Poutine ?

0

Le Président de la Russie Vladimir Poutine est à bien des égards un représentant persistant de l’époque soviétique, qui a construit son régime sur de bonnes bases. Cela a permis de noter l’évolution de la Russie d’une tyrannie féodale à une république moderne. Même si Poutine est souvent critiqué, il reste néanmoins un président qui bouscule les conventions et les solennités. L’apparition récente de Vladimir Poutine apparaissant torse nu dans un nouveau calendrier qui est intitulé « Toute l’année avec le président de la Russie » en est la preuve vivante. Focus.

Un leader controversé

Vladimir Poutine a su depuis le début que l’économie soviétique a été construite sur une base de « sable » et ne constitue pas un modèle pour l’émulation. Mais néanmoins il manque les jours où l’Union soviétique était une puissance mondiale respectée. En d’autres termes, il veut recréer la «gloire» des années 1960 de l’ère Union soviétique. Poutine est à bien des égards un produit de son temps. Grâce à ses actions, l’économie russe a commencé à décoller à Moscou et à Petersburg en particulier. Poutine a cimenté sa puissance et la popularité autour de cette croissance.

La propagande a joué un rôle, d’où le Poutinisme semble fonctionner en Russie et à l’étranger. Son entrée en jeu dans le conflit en Syrie lui a valu de nombreux critiques. En effet Poutine soutient le gouvernent alaouite, qui est sur la ligne de mire des Etats-Unis et de l’OTAN. Pour empêcher ces derniers de prendre le contrôle de la Syrie, son intervention accompagnée d’une technologie militaire performante pour lutter contre le terrorisme en Syrie est une réelle source de frustration pour ses ennemis. Une certaine presse compare l’intervention russe en Syrie à l’invasion soviétique de l’Afganistan en 1979, même si les contextes sont différents.

Un homme aux qualités exceptionnelles

Vladimir Poutine pour son calendrier intitulé « Toute l’année avec le président de la Russie » a fait un shooting impressionnant. Ces clichés de son calendrier 2016 montrent le côté sensible de l’homme fort de la Russie. Cependant ses prises de position musclées face à l’occident pour la conquête de la Syrie en ont fait la « bête noire » à abattre.

Pendant que les médias de l’Europe et des Etats-Unis tentent de diaboliser Poutine, il mène de son côté une campagne pour montrer ses qualités exceptionnelles, son amour pour la nature, ses visions humanistes, son ouverture d’esprit… Le président russe continue de véhiculer une image plus « fun » et moins coincé que ses homologues présidents. Sa détermination et son engagement pour ses convictions sont en quelque sorte ses armes pour faire face à ses détracteurs.

Même si son échec en Syrie est prédit, ce judoka averti reste un dur à cuire. Seulement minimiser la Russie dans la résolution de la crise syrienne est une erreur, ce pays a résolu des conflits pas du tout évidents, comme celui de la Tchétchénie en 2000, l’affaire de Crimée… Et Depuis les forces armées se sont modernisées russes ont eu le temps de s’améliorer.

Partager.

A propos de l'auteur

Blogueur passionné, je m'intéresse à toute l'actualité politique en France et à l'international.

Laissez un commentaire